Martine Aubry : quel avenir pour la maire de Lille après sa tribune à charge contre l'exécutif ?

DÉCRYPTAGE - La maire socialiste de Lille fait un retour remarqué alors que le débat autour du candidat de la gauche à la présidentielle est plus que jamais d'actualité.

Martine Aubry lors de sa conférence de rentrée le 23 septembre 2015.
Crédit : Virginie Grognou, fd / AFPTV / AFP
Martine Aubry lors de sa conférence de rentrée le 23 septembre 2015.

Après plusieurs mois de silence, Martine Aubry fait un retour détonnant dans le paysage politico-médiatique français en cosignant une tribune qui tire à boulets rouges sur le gouvernement. "Il était temps de dire un certain nombre de choses", expliquait-elle sur RTL au lendemain de la publication de ce véritable réquisitoire contre l'exécutif. Une sortie qui fait grand bruit non seulement car elle achève de diviser la gauche mais aussi par son timing. Car à 14 mois de l'élection présidentielle de 2017, cette charge fragilise un peu plus l'éventuelle candidature de François Hollande et donne du crédit à l'organisation d'une primaire à gauche. L'occasion pour Martine Aubry de se donner un élan nouveau ?

Car en cas de désistement du chef de l'État, la gauche devra donc se trouver une figure de proue pour 2017. "Ce n'est pas mon projet", nie-t-elle sans pour autant se désintéresser de cette échéance ou même fermer la porte. "Quand on aura réglé le présent, on verra qui on choisira pour demain".

En adoptant une position en retrait, l'ancienne ministre ne ferait alors que de poursuivre une dynamique discrète adoptée depuis son échec lors de la primaire socialiste de 2011. Pour les élections régionales de décembre 2015, elle avait préféré passer son tour plutôt que de porter sur ses épaules une défaite promise en Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Elle avait ainsi orchestré la candidature de Pierre de Saintignon.

Quid de 2022 ?

Elle ne semblait pas non plus être désireuse de faire entendre sa voix au sein d'une équipe gouvernementale, à la manière d'une Christiane Taubira. Si elle assure ne pas avoir été approchée pour entrer au gouvernement, que ce soit au début du quinquennat ou lors du dernier remaniement, la maire de Lille préfère considérer que "la politique, ce n'est pas aller occuper une fonction mais porter une politique dans laquelle on a confiance". Une posture que certains observateurs pouvaient considérer comme un renoncement. "Martine Aubry a choisi de ne plus mener les combats", considérait notamment Alba Ventura, éditorialiste de RTL.

Reste que Martine Aubry souhaite "préparer l'avenir". Un futur qui pourrait ne pas se limiter à 2017 ? Une stratégie qui pourrait expliquer sa volonté de ne pas trop égratigner François Hollande mais de concentrer ses critiques contre Manuel Valls et Emmanuel Macron, qui semblent se disputer la candidature de la gauche pour 2022. Mais pour l'heure, la socialiste veut seulement s'engager "en parlant du fond" et "aider la gauche à réussir".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782055641
Martine Aubry : quel avenir pour la maire de Lille après sa tribune à charge contre l'exécutif ?
Martine Aubry : quel avenir pour la maire de Lille après sa tribune à charge contre l'exécutif ?
DÉCRYPTAGE - La maire socialiste de Lille fait un retour remarqué alors que le débat autour du candidat de la gauche à la présidentielle est plus que jamais d'actualité.
http://www.rtl.fr/actu/politique/martine-aubry-quel-avenir-pour-la-maire-de-lille-apres-sa-tribune-a-charge-contre-l-executif-7782055641
2016-02-25 18:33:00
http://media.rtl.fr/cache/-Dekt0c6uerD1EtNfqJ9CA/330v220-2/online/image/2015/0923/7779824738_aubry-2.jpg