1 min de lecture Présidentielle 2017

Marine Le Pen craint de nouveaux attentats avant le premier tour

Au lendemain de la mort d'un policier, abattu sur les Champs-Élysées, la candidate du Front national a exprimé sa crainte de nouveaux actes terroristes avant le premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 23 avril.

"Le Grand Débat" : Marine Le Pen
"Le Grand Débat" : Marine Le Pen Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Christophe Guirard

Si elle a annulé ses déplacements prévus vendredi 21 avril à la suite de la mort d'un policier, jeudi soir sur les Champs-Élysées, Marine Le Pen s'est tout de même exprimée sur le sujet. Invitée de RFI vendredi 21 avril au matin, elle a notamment fait part de ses craintes au sujet d'un nouvel attentat terroriste dans les heures qui nous séparent du premier tour de l'élection présidentielle.

"Je ne vais pas en dire plus, mais en l'occurrence nous savons que l'État islamique a envoyé au moins un terroriste pour commettre des attentats, que celui-ci est toujours dans la nature, donc le danger est maximum", a-t-elle déclaré, ajoutant que les Français avaient "le droit de savoir "pour "adapter leur comportement au risque terroriste".

À lire aussi
Nicolas Dupont-Aignan présidentielle 2017
Nicolas Dupont-Aignan, insulté par Lellouche, Kassovitz et Biolay, porte plainte

Marine Le Pen n'estime cependant pas que l'attaque qui a eu lieu jeudi soir à Paris avait pour objectif d'influencer l'élection présidentielle française, citant en exemple d'autres attentats revendiqués dernièrement par l'organisation État islamique à Londres ou à Stockholm. Elle a également profité de l'occasion pour rappeler ses positions sur la lutte contre le terrorisme, dénonçant la "naïveté" des autorités françaises en la matière et répétant son souhait d'expulser toutes les personnes étrangères fichées S et de déchoir de leur nationalité française les fichés S binationaux.

Le renforcement des moyens humains et matériels est pour elle une condition indispensable au succès de la lutte contre le fondamentalisme islamique, estimant que "rien n'a été fait depuis dix ans" contre l'UOIF (Union des organisations islamiques de France), les mosquées radicales et les associations "qui servent de vecteurs à cette idéologie" selon elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788231941
Marine Le Pen craint de nouveaux attentats avant le premier tour
Marine Le Pen craint de nouveaux attentats avant le premier tour
Au lendemain de la mort d'un policier, abattu sur les Champs-Élysées, la candidate du Front national a exprimé sa crainte de nouveaux actes terroristes avant le premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 23 avril.
http://www.rtl.fr/actu/politique/marine-le-pen-craint-de-nouveaux-attentats-avant-le-premier-tour-7788231941
2017-04-21 16:21:53
http://media.rtl.fr/cache/wji65m7B3YBahxwLmDY5tg/330v220-2/online/image/2017/0404/7787957303_le-grand-debat-marine-le-pen.jpg