Manuel Valls sur RTL : ce qu'il faut retenir de l'interview du Premier ministre

REPLAY / INVITÉ RTL - Le Premier ministre était l'invité exceptionnel de RTL mardi 23 février. Il a répondu aux questions d'Olivier Mazerolle et François Lenglet.

Manuel Valls, invité de RTL, le 23 février 2016 >
Réforme droit du travail : Manuel Valls veut "convaincre" et "ira jusqu'au bout" Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Moins de deux semaines après le remaniement ministériel, Manuel Valls était l'invité exceptionnel de RTL ce mardi 23 février. Le Premier ministre, conforté à Matignon pour la dernière ligne droite du quinquennat de François Hollande, a balayé de nombreux sujets d'actualité alors que les chiffres du chômage seront dévoilés mercredi 24 février.

Manuel Valls défend la réforme du Code du travail. Selon lui, l'adoption de cette loi portée par Myriam El Khomri, ministre du Travail, est nécessaire "pour lutter contre le chômage". En réponses aux critiques symbolisées par une pétition qui a déjà recueilli 290.000 signatures sur Internet, Manuel Valls assure qu'il est question d'un "texte républicain qui ne renie en rien nos valeurs, n'enlève aucun droit aux salariés mais qui donne plus de possibilités aux entreprises".

"Convaincre" et aller "jusqu'au au bout" dans la loi El Khomri

Avec ce projet de loi El Khomri, Manuel Valls entend jongler entre la souplesse pour les entreprises mais aussi la sécurité pour les salariés. Une posture délicate déjà largement décriée à gauche alors que le gouvernement a brandi la menace du 49.3. Un recours que semble délaisser dorénavant le Premier ministre et Myriam El Khomri alors que le Premier ministre veut "convaincre les Français que cette réforme est utile pour tout le monde".

"Nous ne faisons que nous aligner sur les droits existant dans d'autres pays. Le chef d'entreprise ne doit plus avoir peur d'embaucher, parce qu'il aurait peur demain de licencier (...) Il faut donner plus de souplesse aux entreprises, ça veut dire leur donner la possibilité d'embaucher".

Face à un auditeur de RTL, Manuel Valls a promis de ne pas céder face à la pression sociale alors que ce projet de loi fait déjà largement débat dans la classe politique. Alors que Laurent, chef d'entreprise dans le département du Rhône, a assuré qu'il embaucherait 47 personnes si la réforme était mené à terme, le Premier ministre s'est montré ferme : "J'irai jusqu'au bout". "J'ai voulu assumer les responsabilités et quand on assume, il faut aller jusqu'au bout. Bien sûr, il va y avoir des discussions avec les partenaires sociaux et au Parlement mais notre définition du licenciement économique comme la levée des freins à l'embauche sont deux éléments fondamentaux pour les entreprises", a-t-il affirmé. 

Emmanuel Macron, "un jeune talentueux"

Si Manuel Valls et Emmanuel Macron seraient à l'heure actuelle en mauvais terme selon la presse, il n'en est rien. "Quand on lit la presse, on découvre des choses étonnantes. Tout ce qui se dit sur les relations, les liens qui existent entre Emmanuel Macron et moi est entièrement faux", détaille-t-il. Avant de faire l'éloge de son ministre de l'Économie : "J'ai la chance d'avoir un ministre jeune talentueux, qui connaît l'entreprise et qui veut réformer. Nous partageons ce même goût, cette même volonté de la réforme".

Un soutien qui intervient après le remaniement ministériel qui a vu certains retours dans les rangs du gouvernement. En première ligne ? Celui de Jean-Marc Ayrault, premier pensionnaire de Matignon dans le quinquennat de François Hollande."Avoir Jean-Marc Ayrault au gouvernement comme ministre des Affaires étrangères, pourquoi je m'en plaindrais ? Je ne suis jamais dans la détestation et dans la querelle de personnes. J'ai en charge l'animation d'une équipe et ce qui m’intéresse c'est qu'elle travaille au service de la France", explique-t-il.

La dégressivité des allocations chômage, toujours d'actualité

Pendant que le gouvernement planche sur le projet de loi de réforme du Code du travail, les partenaires sociaux renégocient les règles d'indemnisation de l'assurance chômage. Des discussions que Manuel Valls suit de près car il se dit intéressé par "tout ce qui incite mieux au retour à l'emploi". Selon lui, il faut "éventuellement regarder de près la question de la dégressivité" des allocations chômage.

Une déclaration qui abonde dans le sens de Myriam El Khomri. "Nous devons étudier l'ensemble des paramètres. (...) Parmi eux, il y a la question de la durée d'indemnisation, de la durée d'affiliation, le coefficient de conversion, le taux de remplacement et la dégressivité", avait déclaré sur RTL la ministre du Travail, le 2 février dernier.

"Apporter une réponse humanitaire" à Calais

"Il faut apporter une réponse humanitaire à cette situation de Calais ou à Grande-Synthe, en mettant à l'abri ces personnes", a affirmé le Premier ministre sur RTL précisant que c'était "toute l'action" menée par la préfète du Pas-de-Calais sous l'autorité du ministre de l'Intérieur. "Nous sommes en train d'évacuer avec méthode, avec le temps nécessaire ces campements parce que nous ne pouvons pas accepter les conditions terribles dans lesquelles vivent ces migrants, qui sont indignes, nous ne pouvons pas accepter de faire en sorte qu'un bidonville continue à ainsi être érigé aux portes de Calais", a martelé Manuel Valls alors que l'ultimatum sur une éventuelle évacuation.

"Nous sommes en train de baisser progressivement le nombre de migrants qui sont sur Calais ou sur Grande-Synthe", a-t-il assuré en précisant que le gouvernement entend commencer à faire évacuer la partie sud de la "jungle" dès ce mardi 20 heures

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781998363
Manuel Valls sur RTL : ce qu'il faut retenir de l'interview du Premier ministre
Manuel Valls sur RTL : ce qu'il faut retenir de l'interview du Premier ministre
REPLAY / INVITÉ RTL - Le Premier ministre était l'invité exceptionnel de RTL mardi 23 février. Il a répondu aux questions d'Olivier Mazerolle et François Lenglet.
http://www.rtl.fr/actu/politique/manuel-valls-est-l-invite-exceptionnel-de-rtl-mardi-23-fevrier-7781998363
2016-02-22 08:14:00
http://media.rtl.fr/cache/I7neQEj_qdR_Z5tRldjx-Q/330v220-2/online/image/2016/0223/7782014403_manuel-valls-invite-de-rtl-le-23-fevrier-2016.jpg