2 min de lecture Manuel Valls

Manuel Valls sur RTL : le Premier ministre ne ferme pas la porte à la dégressivité des allocations chômage

REPLAY / INVITÉ RTL - Le chef du gouvernement reconnaît que la dégressivité des allocations chômage peut être une piste pour "le retour à l'emploi".

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Manuel Valls répond aux questions des auditeurs de RTL Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Pendant que le gouvernement planche sur le projet de loi de réforme du Code du travail, les partenaires sociaux renégocient les règles d'indemnisation de l'assurance chômage. Des discussions que Manuel Valls, invité de RTL mardi 23 février, suit de près car il se dit intéressé par "tout ce qui incite mieux au retour à l'emploi". Concernant les pistes étudiées dans cette optique, le Premier ministre reconnaît qu'il faut "éventuellement regarder de près la question de la dégressivité" des allocations chômage.

Une déclaration qui abonde dans le sens de Myriam El Khomri. "Nous devons étudier l'ensemble des paramètres. (...) Parmi eux, il y a la question de la durée d'indemnisation, de la durée d'affiliation, le coefficient de conversion, le taux de remplacement et la dégressivité", avait déclaré sur RTL la ministre du Travail, le 2 février dernier.

Personne n'est chômeur professionnel

Manuel Valls
Partager la citation

Manuel Valls souligne cependant que cette réflexion "n'est pas une piste du gouvernement" et qu'elle ne figure pas dans la réforme du Code du travail. "La loi ne prévoit pas la baisse des indemnités pour les demandeurs d'emploi", assure-t-il en rappelant que la dégressivité des indemnités concerne seulement "la discussion qui est en cours entre les partenaires sociaux".

À lire aussi
Manuel Valls et Emmanuel Macron en juillet 2016 à Nice Législatives 2017
Législatives 2017 : un candidat "En Marche !" investi face à Manuel Valls

Mais en ouvrant la porte à la dégressivité des indemnités chômage, et alors que François Hollande a récemment indiqué que la France avait "la durée d'indemnisation la plus longue d'Europe", le Premier ministre tient à rassurer les demandeurs d'emploi en écartant toute discrimination. "La moitié de ceux qui sont au chômage, ou qui ont un travail partiel, ne sont pas indemnisés. C'est important de le rappeler parce qu'on a parfois l'impression que les chômeurs sont des nantis et que les gens préfèrent rester au chômage. Non, ça n'est pas le cas. Personne n'est chômeur professionnel et personne n'a envie de rester au chômage".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Chômage Pôle emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782013955
Manuel Valls sur RTL : le Premier ministre ne ferme pas la porte à la dégressivité des allocations chômage
Manuel Valls sur RTL : le Premier ministre ne ferme pas la porte à la dégressivité des allocations chômage
REPLAY / INVITÉ RTL - Le chef du gouvernement reconnaît que la dégressivité des allocations chômage peut être une piste pour "le retour à l'emploi".
http://www.rtl.fr/actu/politique/manuel-valls-sur-rtl-le-premier-ministre-ne-ferme-pas-la-porte-a-la-degressivite-des-allocations-chomage-7782013955
2016-02-23 09:01:00
http://media.rtl.fr/cache/xsVnk-NqZ9MO-PRDLL-0Ng/330v220-2/online/image/2016/0223/7782013794_manuel-valls-invite-de-rtl-le-23-fevrier-2016.jpg