1 min de lecture Terrorisme

Fusillade aux Champs-Élysées : "Nous ne céderons rien", promet Anne Hidalgo

À la suite de l'attaque terroriste survenue sur les Champs-Élysées, jeudi 20 avril au soir, la maire de Paris a notamment condamné "un terroriste aveuglé par la haine et par la mort".

Des forces de police sur les Champs-Élysées, jeudi 20 avril
Des forces de police sur les Champs-Élysées, jeudi 20 avril Crédit : Kamil Zihnioglu/AP/SIPA
Maxime Magnier

La France est de nouveau endeuillée. Jeudi 20 avril, sur les Champs-Élysées, à Paris, un homme a ouvert le feu sur trois policiers, blessant deux d'entre eux et tuant le troisième. Outre les réactions des candidats à l'élection présidentielle, Anne Hidalgo est revenu sur l'événement, évoquant une "mise à l'épreuve" de la ville de Paris.

"Si notre ville est une fois encore mise à l'épreuve, je sais que la détermination des Parisiens à défendre leur mode de vie et leurs valeurs est totale", a déclaré la maire de la capitale dans un communiqué. Et d'ajouter : "Nous ne céderons rien, nous ne fléchirons pas, nous resterons unis face à cette menace odieuse et sournoise qui pèse sur toutes les métropoles du monde".

À lire aussi
Un soldat français patrouille devant la tour Eiffel à Paris dans le cadre du plan Vigipirate, le 26 juin 2015. état d'urgence
Loi antiterroriste : des mesures de l'état d'urgence inscrites dans le droit

L'élue socialiste a également condamné "un terroriste aveuglé par la haine et par la mort", avant de rendre hommage aux forces de l'ordre, dont le "dévouement, [la] bravoure et [le] professionnalisme ont permis ce soir, au péril de leur vie, d'éviter que d'autres citoyens ne soient victimes du terrorisme".

Anne Hidalgo s'est aussi rendue sur les lieux de l'attaque aux côtés, notamment, du ministre de l'Intérieur Matthias Fekl. Elle a adressé "un message de solidarité aux commerçants des Champs-Élysées, qui ont spontanément mis de nombreux passants à l'abri dans leurs boutiques et leur ont apporté une aide précieuse dans ce moment si difficile". L'édile parisienne a en outre annoncé la mise en place, vendredi 21 avril, d'une cellule psychologique "à leur attention".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentats à Paris Anne Hidalgo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788221935
Fusillade aux Champs-Élysées : "Nous ne céderons rien", promet Anne Hidalgo
Fusillade aux Champs-Élysées : "Nous ne céderons rien", promet Anne Hidalgo
À la suite de l'attaque terroriste survenue sur les Champs-Élysées, jeudi 20 avril au soir, la maire de Paris a notamment condamné "un terroriste aveuglé par la haine et par la mort".
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/fusillade-aux-champs-elysees-nous-ne-cederons-rien-promet-anne-hidalgo-7788221935
2017-04-21 01:48:00
http://media.rtl.fr/cache/f55cYGH3rD7CZFdmyKQ8GQ/330v220-2/online/image/2017/0421/7788221940_sipa-ap22042947-000001.jpg