2 min de lecture Confidentiels politique

Front national : Marine Le Pen esquisse un mea culpa après son débat raté

CONFIDENTIELS RTL- La présidente du FN a reconnu le "raté" du débat d'entre-deux-tours face à Emmanuel Macron et la nécessité d'une "réflexion" sur la sortie de l'euro.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Macron se remémore les erreurs de Sarkozy pour soigner sa communication Crédit Image : AFP / FRANCOIS GUILLOT | Crédit Média : RTLnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Pauline De Saint-Rémy et Loïc Farge

Marine Le Pen a tenté un geste d'apaisement jeudi 18 mai au soir. Cela s'est passé sur TF1, où la présidente du Front national était venue confirmer sa candidature aux élections législatives à Hénin-Beaumont. Mais un autre passage de son interview, plus inattendu, a retenu l'attention. "Incontestablement, il y a ce débat qui a été raté, il faut le dire (...) Certains n'attendaient pas cela, dont acte", a-t-elle lâché. Sur l'accusation d'agressivité ? "Pugnace, engagée, peut-être abrupte", concède-t-elle.

Moins de quinze jours après le second tour de l'élection présidentielle, et alors qu'elle est sous le feu des critiques au sein de son propre parti, l'ancienne candidate, qui a aussi dit avoir "conscience" que le sujet de la sortie de l'euro avait inquiété une partie des électeurs, esquisse donc le début d'un mea culpa très attendu par certains membres de son entourage. Surtout depuis sa prestation ratée en débat face à Emmanuel Macron.

À lire aussi
François Fillon le 21 avril 2017 à Paris confidentiels politique
Fillon a reçu une lettre de Poutine... mais l'a ouverte bien trop tard

"Ceux qui l’ont aidée à se préparer il faudrait les envoyer sur Saturne !", enrageait déjà un sénateur FN au soir du second tour au Bois de Vincennes, où Marine Le Pen passait la soirée électorale. Dans son viseur notamment : Philippe Ollivier, le beau-frère de la candidate et son conseiller politique, qui lui aurait recommandé de se "trumpiser" lors de ce duel télévisé. Ils auraient été quelques uns autour de Marine Le Pen à oser lui conseiller les yeux dans les yeux de faire amende honorable, et ce dès l'après-débat. Parmi eux Philippe Murer, son conseiller économique, ou encore le vice-président du parti Louis Aliot, qui est aussi son compagnon.

Pas sûr pour autant que ces regrets publics, relayés sur son compte Twitter, suffisent. Elle a fait le "minimum syndical", regrettait jeudi soir un bon connaisseur de la présidente du FN. "Elle aurait dû aller plus loin et en faire un événement médiatique en soi, à la hauteur de la déception qu'elle a suscitée", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Front national Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788613405
Front national : Marine Le Pen esquisse un mea culpa après son débat raté
Front national : Marine Le Pen esquisse un mea culpa après son débat raté
CONFIDENTIELS RTL- La présidente du FN a reconnu le "raté" du débat d'entre-deux-tours face à Emmanuel Macron et la nécessité d'une "réflexion" sur la sortie de l'euro.
http://www.rtl.fr/actu/politique/front-national-marine-le-pen-esquisse-un-mea-culpa-apres-son-debat-rate-7788613405
2017-05-19 07:38:00
http://media.rtl.fr/cache/xGNVZAeocm4XXqf48UJyhQ/330v220-2/online/image/2017/0519/7788613494_marine-le-pen-sur-tf1-le-18-mai-2017.jpg