Démission de Christiane Taubira : qui est Jean-Jacques Urvoas, nouveau ministre de la Justice ?

PORTRAIT - Le successeur de Christiane Taubira, dont la démission a été annoncée ce mercredi 27 janvier, s'inscrit dans la lignée du gouvernement en matière de sécurité.

Jean-Jacques Urvoas, nouveau ministre de la Justice, à l'Élysée en octobre 2013
Jean-Jacques Urvoas, nouveau ministre de la Justice, à l'Élysée en octobre 2013

C'est un véritable changement de cap pour le gouvernement de Manuel Valls. Christiane Taubira, qui a annoncé sa démission à François Hollande, n'est plus la garde des Sceaux. La ministre de la Justice s'était attirée les foudres de la droite en s'opposant ouvertement à son gouvernement sur la question de la déchéance de nationalité. Une sortie dorénavant derrière elle alors qu'elle a préféré quitter son poste de la place Vendôme

Son successeur est déjà connu. Il s'agit de Jean-Jacques Urvoas. Si son nom n'est pas le plus connu de la scène politique française, le socialiste de 56 ans se préparait à cette nomination depuis longtemps. Très proche des milieux policiers, celui-ci occupait, depuis juin 2012, le poste de président de la Commission des lois de l'Assemblée nationale au moment où la question de la réforme constitutionnelle devait être débattue.

La caution sécuritaire du gouvernement

Depuis près de cinq ans, Jean-Jacques Urvoas est la caution sécuritaire du gouvernement. Impliqué dans la réforme des services secrets et rapporteur de la loi renseignement, il est même soupçonné d'avoir instauré un Big Brother français, relate Libération. Une position bien différente de celle de la désormais ex-garde des Sceaux qui représentait l'aile gauche du gouvernement où le libéralisme est souvent pointé du doigt. 

Et si sa ligne politique a souvent désarçonné certains hommes de gauche, elle est aujourd'hui propulsée au premier plan alors que Christiane Taubira s'était ouvertement opposée, à plusieurs reprises, à la déchéance de nationalité prônée par François Hollande et Manuel Valls. Jusqu'à laisser sa place au Premier ministre, qui doit dévoiler une partie de son projet à l'Assemblée nationale ce mercredi 27 janvier. 

Un proche de Manuel Valls

Jean-Jacques Urvoas est un proche de Manuel Valls mais veut avant tout s'émanciper de l'actuel premier ministre. "On plaque sur moi le prisme de Manuel Valls parce que c’est un copain. Je ne suis pas un affidé de Valls, je suis loyal", expliquait-il dans les colonnes de Libération.

Propulsé au premier rang, ce dernier devra dès lors "porter, aux côtés du Premier ministre, la révision constitutionnelle et préparer le projet de loi renforçant la lutte contre le crime organisé et la réforme de la procédure pénale", écrit l'Élysée dans un communiqué. Un nouveau costume que ce dernier devra dorénavant assumer alors que Jean-Jacques Urvoas avait proposé la fusion des ministères de l'Intérieur et de la Justice dans son livre 11 publications chocs pour rétablir la sécurité, publié en 2011.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781570136
Démission de Christiane Taubira : qui est Jean-Jacques Urvoas, nouveau ministre de la Justice ?
Démission de Christiane Taubira : qui est Jean-Jacques Urvoas, nouveau ministre de la Justice ?
PORTRAIT - Le successeur de Christiane Taubira, dont la démission a été annoncée ce mercredi 27 janvier, s'inscrit dans la lignée du gouvernement en matière de sécurité.
http://www.rtl.fr/actu/politique/demission-de-christiane-taubira-qui-est-jean-jacques-urvoas-nouveau-ministre-de-la-justice-7781570136
2016-01-27 10:58:00
http://media.rtl.fr/cache/rrH4Ekbcs-i3xBVxf7fr4g/330v220-2/online/image/2016/0127/7781570187_jean-jacques-urvoas-nouveau-ministre-de-la-justice-a-l-elysee-en-octobre-2013.jpg