Déchéance de nationalité : cinq déchus de la nationalité convoqués pour remettre leurs papiers d'identité

Cinq ans après avoir purgé leur peine, cinq hommes déchus de leur nationalité ont dû se rendre en préfecture ce mercredi 17 février, afin de remettre leurs papiers d'identité.

Les États-Unis souhaiteraient accéder aux comptes Facebook ou Twitter de ses visiteurs.
Crédit : LODI FRANCK/SIPA
Les États-Unis souhaiteraient accéder aux comptes Facebook ou Twitter de ses visiteurs.

La nouvelle est tombée le 7 octobre 2015. Bien avant les attentats du 13 novembre à Paris ou encore l'affrontement des élus politiques sur l'expansion de la déchéance de nationalité "à tous". Ce mercredi 17 février, un Franco-marocain, Fouad, et quatre autres binationaux, ont été convoqués dans une préfecture d'Île-de-France, pour remettre officiellement les preuves de leur nationalité française dont ils ont été déchus, rapporte 20minutes. Car aujourd'hui, la mesure sur la déchéance de nationalité concerne les binationaux depuis l'apparition de l'article 25 dans le Code civil

« Pour moi, ce sont les premières victimes de la fuite en avant sécuritaire du gouvernement. On veut faire d’eux des exemples pour l’opinion publique alors qu’ils n’ont rien à voir avec les événements de 2015… », attaque William Bourdon, leur avocat, cité par 20minutes

Retour aux attentats de Casablanca

Les faits remontent au 16 mai 2003, où une dizaine de terroristes se sont fait explosés à Casablanca (Maroc), causant la mort de 43 personnes, dont 3 Français. Au même moment en France, Fouad et ses complices ont été arrêtés pour avoir connu certains des kamikazes. Peu de temps après, les hommes sont condamnés pour « association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste ». Par faute de moyen, les coupables étaient dans l'incapacité de faire appel, et ont donc décidé de purger leur peine. 

La France ne semble pas avoir fini avec eux pour autant. Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur annonce dans l'Hémicycle de l'Assemblée Nationale, que les cinq "terroristes" sont déchus de leur nationalité en raison de leur sympathie pour "la mouvance islamiste radicale". Le Monde justifie cette décision sur les liens qu'auraient entretenus Fouad avec Chérif  Kouachi, l'un des auteurs de l'attaque de Charlie Hebdo.

>
Cazeneuve: déchéance de nationalité française pour 5 terroristes

Les cinq hommes risquent l'expulsion

« Est-ce de ma faute si j’étais dans la même prison que Kouachi, questionne Fouad, cité par 20minutes. Il y avait aussi Carlos et Antonio Ferrara avec moi… Pourquoi ne pas me le reprocher aussi ? ». Redouane, 38 ans, profite pour pointer un timing, qu'il lui paraît douteux. « Nous sommes libres depuis 2010. Mais ce n’est qu’en 2015 que l’Etat a décidé qu’on devenait dangereux pour la société ». Les cinq hommes courent le risque d'être expulsés vers le Maroc à tout moment. Leur avocat ne cache pas son inquiétude. "Il y a un vrai risque qu'ils soient rejugés pour les même faits, voire torturés", assure-t-il au quotidien.  

La rédaction vous recommande
par Ana Boyrie
Suivez Ana Boyrie sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781937429
Déchéance de nationalité : cinq déchus de la nationalité convoqués pour remettre leurs papiers d'identité
Déchéance de nationalité : cinq déchus de la nationalité convoqués pour remettre leurs papiers d'identité
Cinq ans après avoir purgé leur peine, cinq hommes déchus de leur nationalité ont dû se rendre en préfecture ce mercredi 17 février, afin de remettre leurs papiers d'identité.
http://www.rtl.fr/actu/politique/decheance-de-nationalite-cinq-dechus-de-la-nationalite-convoques-pour-remettre-leurs-papiers-d-identite-7781937429
2016-02-17 19:13:04
http://media.rtl.fr/cache/LlpkS1qUFl_2uF-ezcV9FA/330v220-2/online/image/2016/0217/7781939473_un-passeport-image-d-illustration.jpg