2 min de lecture Gouvernement

Bruno Le Roux plus que jamais fragilisé au sein du gouvernement

Le parquet national financier a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire sur les emplois par le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux de ses filles comme collaboratrices parlementaires lorsqu'il était député.

RTL MIDI RTL Midi Vincent Parizot & Christelle Rebière
>
La sort de Bruno Le Roux au gouvernement est-il scellé ? Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date :
La page de l'émission
Benjamin Pierret
et AFP

Les jours voir les heures de Bruno Le Roux au gouvernement semblent comptés. Le ministre de l'Intérieur est dans la tourmente, après les révélations de l'émission Quotidien, le 20 mars sur TMC : il a employé ses filles, alors qu'elles étaient lycéennes puis étudiantes, en cumulant respectivement 14 et 10 CDD entre 2009 et 2016, pour un montant total de quelque 55.000 euros. Elles n'avaient, lors des premiers contrats, que 15 à 16 ans. Certains CDD ont pu avoir lieu en même temps que des stages en entreprise ou sur le temps universitaire, à l'été 2013 pour l'une des filles, 20 jours en mai 2015 pour l'autre, affirme l'émission de Yann Barthès.

Dans le reportage, le ministre reconnaît leur embauche ponctuelle alors qu'il était député de Seine-Saint-Denis: "Bien entendu, j'ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires". Il se défend toutefois d'un "amalgame" avec l'affaire Fillon, puisqu'il s'agit selon lui "d'un boulot d'été auprès d'un parlementaire". Une nuance qui n'apparaît pas si nette. 

Tous ses rendez-vous annulés

Bruno Le Roux a rencontré François Hollande à 14h30, en présence du Premier ministre Bernard Cazeneuve. L'entretien a duré 30 minutes, précisent des sources gouvernementales. Les deux ministres avaient prévu un déplacement commun à l'École militaire de Paris, mais Bruno Le Roux ne s'y est pas rendu. Tous ses rendez-vous prévus dans la journée du 21 ont été annulés. 

À lire aussi
Ericka Bareigts le 26 avril 2016 social
Guyane : Ericka Bareigts lance un véritable "appel au calme"

Le ministre n'a ainsi pas pu entendre directement cette phrase piquante de Bernard Cazeneuve, prononcée à l'lors de l'inauguration des nouveaux locaux de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). "Lorsqu'on est attaché à l'autorité de l'Etat, on est impeccable face aux institutions et aux règles qui les régissent", a déclaré le chef du gouvernement.

"Je ne pense pas" qu'il puisse rester au gouvernement dans ce contexte, a confié à l'AFP une source gouvernementale. Bruno Retailleau, coordinateur de la campagne de François Fillon, a semblé ne pas vouloir accabler Bruno Le Roux mardi, parlant d'une pratique "très répandue". 

La justice ouvre une enquête préliminaire

Du côté des plus pessimistes, le vice-président du Front national Florian Philippot a estimé qu'"Il sera peut-être amené à démissionner ou être démissionné". "Si les faits sont confirmés aujourd'hui, je ne doute pas que Bernard Cazeneuve" le "lui demande", a renchéri le député Christophe Castaner, ancien du PS et soutien d'Emmanuel Macron.

Le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire sur l'emploi des filles de Bruno Le Roux à l'Assemblée nationale, ce mardi 21 mars. Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff), a précisé le PNF dans un communiqué.

Quelques heures plus tard, Bruno Le Roux a annoncé sa démission.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Bruno Le Roux Bernard Cazeneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7787757674
Bruno Le Roux plus que jamais fragilisé au sein du gouvernement
Bruno Le Roux plus que jamais fragilisé au sein du gouvernement
Le parquet national financier a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire sur les emplois par le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux de ses filles comme collaboratrices parlementaires lorsqu'il était député.
http://www.rtl.fr/actu/politique/bruno-le-roux-plus-que-jamais-fragilise-au-sein-du-gouvernement-7787757674
2017-03-21 12:54:00
https://media.rtl.fr/cache/-ZJx_SswMgCxFW6UCCGR4A/330v220-2/online/image/2017/0321/7787756590_bruno-le-roux-le-15-mars-2017.jpg