Présidentielle américaine 2016 : Donald Trump et Bernie Sanders, les grands gagnants du mini "Super Tuesday"

AU CŒUR DE LA CAMPAGNE (1/5) - La tempête "Trump" a encore frappé tandis que Bernie Sanders vole l'État du Michigan à sa concurrente Hillary Clinton.

Donald Trump et Bernie Sanders, candidats à l'élection présidentielle américaine
Donald Trump et Bernie Sanders, candidats à l'élection présidentielle américaine

Les États du Michigan et Mississippi votaient dans les deux partis. Pour les républicains, Idaho et Hawaï étaient également de la partie. Le géant de l'immobilier gagne le Michigan et le Mississippi, avec un écart un peu moins large que prévu sur ses concurrents, mais une avance qui permet de tenir à distance le mouvement #NeverTrump, que tente de faire monter l’establishment républicain. 

John Kasich, gouverneur de l'Ohio, est assez haut dans le Michigan, voisin de son État, dont le vote aura lieu mardi prochain. En revanche, Marco Rubio extrêmement bas, se retrouve à la quatrième place, à une semaine de la primaire dans son état de la Floride. Le sénateur n'en est pas à sa première défaite. Dernièrement, Marco Rubio a perdu son principal soutien, celui de la chaîne Fox News. Si bien que des rumeurs circulent sur un possible retrait du sénateur de la campagne présidentielle, dans les prochains jours. 

Une victoire importante et symbolique pour Bernie Sanders

Hillary Clinton gagne comme prévu le Mississippi, mais perd - c’est une surprise - l'État volumineux du Michigan, qui compte plusieurs bastions démocrates (dont Détroit). Il s'agit donc d'une victoire importante et symbolique pour Bernie Sanders. Son message anti "trade", anti libre-échange résonne dans le Michigan, berceau de l’industrie automobile. Les habitants sont convaincus que le libre-échange a fait perdre des emplois. Hillary Clinton avait pourtant tenté de faire croire lors d’un débat avec Bernie Sanders, que son concurrent avait voté contre le plan d’aide à l’industrie automobile qu’avait fait voter Barack Obama, peu après son élection. 

Cette réussite surprise dans le Michigan fait naître dans le camp "Sanders", des espoirs pour les primaires, la semaine prochaine, des états voisins de l’Ohio et de l’Illinois, assez proches sociologiquement du Michigan.
Cela veut dire que le combat démocrate pourrait se prolonger encore plus longtemps que prévu, au delà de la primaire de New York en avril, et même peut-être jusqu’à la primaire de l'État le plus conséquent, la Californie, le 7 juin. 

Le Top 5 du jour
La rédaction vous recommande
par Philippe CorbéJournaliste RTL
Suivez Philippe Corbé sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782279799
Présidentielle américaine 2016 : Donald Trump et Bernie Sanders, les grands gagnants du mini "Super Tuesday"
Présidentielle américaine 2016 : Donald Trump et Bernie Sanders, les grands gagnants du mini "Super Tuesday"
AU CŒUR DE LA CAMPAGNE (1/5) - La tempête "Trump" a encore frappé tandis que Bernie Sanders vole l'État du Michigan à sa concurrente Hillary Clinton.
http://www.rtl.fr/actu/international/presidentielle-americaine-2016-donald-trump-et-bernie-sanders-les-grands-gagnants-du-mini-super-tuesday-7782279799
2016-03-09 18:04:00
http://media.rtl.fr/cache/Lj0c7sCmwud-VMscx1Rv7A/330v220-2/online/image/2016/0309/7782280320_donald-trump-et-bernie-sanders-candidats-a-l-election-presidentielle-americaine.jpg