2 min de lecture Julian Assange

Julian Assange reste dans la tourmente malgré l'abandon des poursuites

La justice suédoise a annoncé l'abandon des poursuites pour viol lancées contre le fondateur de WikiLeaks. Julian Assange est pourtant loin d'être sorti d'affaire.

Julian Assange (archive).
Julian Assange (archive). Crédit : JOHN STILLWELL / POOL / AFP
Christophe Guirard et AFP

L'Australien Julian Assange est finalement sorti vainqueur de son combat avec la justice suédoise, qui a annoncé vendredi 19 mai l'abandon de ses poursuites pour viol. Devant la presse à Stockholm, la procureure Marianne Ny a annoncé avoir "décidé de classer sans suite l'enquête pour viol présumé contre Julian Assange", et requis la levée du mandat d'arrêt européen qu'il tentait depuis 2010 de faire annuler. 

A trois ans de la prescription, la magistrate a expliqué avoir jeté l'éponge en raison de l'inefficacité d'une procédure exceptionnellement longue, et non pas à la lumière de faits nouveaux. "Toutes les possibilités de faire avancer l'enquête ont été épuisées (...) et il n'apparaît plus proportionné de maintenir la demande de placement en détention provisoire par défaut de Julian Assange ni le mandat d'arrêt européen", a-t-elle fait valoir. 

À lire aussi
Julian Assange, le cofondateur de Wikileaks Wikileaks
Julian Assange propose un poste à l'ingénieur de Google viré pour sexisme

Même en l'absence de mandat d'arrêt continental, la police britannique a prévenu qu'elle serait "obligée" d'arrêter Julian Assange s'il sortait de l'ambassade équatorienne à Londres. Il avait en effet violé en 2012 les conditions de sa liberté sous caution au Royaume-Uni. 

L'arrestation d'Assange, une "priorité" pour Trump

Le fondateur de WikiLeaks, qui s'est toujours défendu des accusations de viol, dénonce une manipulation pour le faire extrader vers les Etats-Unis, où il risque d'être poursuivi pour la publication de documents militaires et diplomatiques confidentiels. Le gouvernement Trump a affirmé en avril que l'arrestation de l'Australien était une "priorité". Et selon des médias citant des responsables américains, les Etats-Unis sont en train de monter un dossier d'accusation

Les perspectives de Julian Assange restent limitées. S'il décidait de quitter l'ambassade équatorienne, il risquerait donc une interpellation par la police britannique et une extradition vers les États-Unis, voire vers la Suède, qui pourrait relancer une affaire classée en raison de son coût et de la difficulté pour les autorités suédoises de mettre la main sur Assange. Face à toutes ces hypothèses, l'Australien pourrait décider de rester à l'ambassade équatorienne qui l'accueille depuis 5 ans ou, de la même façon qu'Edward Snowden, aller trouver refuge dans un pays tiers, à condition de pouvoir s'y rendre sans être arrêté.

Sur son compte Twitter, il a réagi amèrement vendredi : "Détenu depuis 7 ans sans preuve pendant que mes enfants grandissaient et que mon nom était sali. Ni pardon, ni oubli.".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Julian Assange Londres Suède
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788623407
Julian Assange reste dans la tourmente malgré l'abandon des poursuites
Julian Assange reste dans la tourmente malgré l'abandon des poursuites
La justice suédoise a annoncé l'abandon des poursuites pour viol lancées contre le fondateur de WikiLeaks. Julian Assange est pourtant loin d'être sorti d'affaire.
http://www.rtl.fr/actu/international/julian-assange-tourmente-abandon-poursuites-viol-7788623407
2017-05-19 18:47:09
http://media.rtl.fr/cache/5VnwMfdQ14QBC6kngD455Q/330v220-2/online/image/2015/0703/7778982591_julian-assange-archive.jpg