Julian Assange prêt à "être arrêté par la police britannique" en cas d'arbitrage défavorable

L'ONU doit se prononcer sur le cas du fondateur de Wikileaks vendredi 5 février. Assange pourrait sortir de l'ambassade d'Equateur à Londres, où il est retranché depuis 2010.

Julian Assange durant une conférence de presse à l'ambassade d'Équateur à Londres le 18 août 2014
Crédit : JOHN STILLWELL / POOL / AFP
Julian Assange durant une conférence de presse à l'ambassade d'Équateur à Londres le 18 août 2014

Le sort de Julian Assange pourrait profondément changer dans les heures qui viennent. Un groupe de travail de l'Organisation des Nations Unies doit rendre un avis sur le cas de l'Australien vendredi 5 février. Il est accusé de viol et agressions sexuelles commis en Suède en 2010, mais refuse de se rendre dans le pays scandinave. Assange craint d'être extradé vers les États-Unis où il pourrait se voir reprocher la publication par WikiLeaks en 2010 de 500 000 documents classés secret défense sur l'Irak et l'Afghanistan et 250 000 communications diplomatiques.

Assange se rendra s'il perd l'arbitrage

Malgré ce risque, le fondateur de Wikileaks a annoncé ce jeudi 4 février dans un communiqué qu'il se rendra aux autorités britanniques en cas d'arbitrage défavorable de l'ONU sur son cas. "Si l'ONU annonce demain que j'ai perdu mon affaire, je sortirai de l'ambassade vendredi à midi pour être arrêté par la police britannique", a déclaré Julian Assange qui vit dans l'ambassade d'Équateur à Londres depuis 2010. Quito le soutient et a même refusé le 21 janvier dernier de laisser un procureur suédois l'auditionner dans l'enquête pour viol. Les accusations d'agressions sexuelles ont été levées puisqu’il y a prescription sur ces faits depuis août 2015.

par Nicolas Ledain
Suivez Nicolas Ledain sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781696639
Julian Assange prêt à "être arrêté par la police britannique" en cas d'arbitrage défavorable
Julian Assange prêt à "être arrêté par la police britannique" en cas d'arbitrage défavorable
L'ONU doit se prononcer sur le cas du fondateur de Wikileaks vendredi 5 février. Assange pourrait sortir de l'ambassade d'Equateur à Londres, où il est retranché depuis 2010.
http://www.rtl.fr/actu/international/wikileaks-julian-assange-pret-a-etre-arrete-par-la-police-britannique-en-cas-d-arbitrage-defavorable-7781696639
2016-02-04 09:25:06
http://media.rtl.fr/cache/KI1o3naMFdbsaVnHwaM_kw/330v220-2/online/image/2015/0512/7778346282_000-dv1846476.jpg