Huile de palme : les députés pourraient voter la taxe

REPLAY / ÉDITO - Après deux tentatives, l'Assemblée nationale se prononce à nouveau sur le sujet cette semaine.

L'huile de palme se trouve dans les pâtes à tartiner. >
Huile de palme : les députés pourraient voter la taxe Crédit Image : Thinkstock | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

L'Assemblée nationale examine à partir du mardi 15 mars le projet de loi sur la biodiversité. Dans ce texte, on trouve une taxation de l'huile de palme. Cette troisième tentative risque d'être la bonne. Car l'idée avait déjà été proposée et retoquée en 2013 dans le projet de loi sur le financement de la Sécurité sociale, puis en 2015 dans le projet de loi sur la modernisation du système de santé. Pourquoi cela passerait-il donc cette fois-ci ? Parce qu'on ne prend plus en compte l'argument nutritionnel. Car il paraît que l'huile de palme fait grossir. Selon le Credoc on en consomme chacun un kilo par an.

Cette fois, c'est l'argument écologique qui est mis en avant. À la fin de l'année dernière, d'énormes incendies ont ravagé des forêts en Indonésie et en Malaisie, les deux plus gros exportateurs d'huile de palme. Des incendies provoqués volontairement apparemment pour qu'après on puisse y installer des palmeraies. Une forêt transformée en palmeraie, c'est 80% de la biodiversité qui disparaît. On a beaucoup parlé de la disparition des orang-outans ces dernières semaines.

Un texte fortement raboté

Le lobby de l'huile de palme est très puissant. Regardez encore ces dernières heures les messages sponsorisés qui circulent sur les réseaux sociaux pour dire que cet amendement sur l'huile de palme serait une catastrophe pour le développement de la filière durable. Les producteurs menacent de ne plus pouvoir financer la reforestation. Il y a trois ans déjà, Jean-Marc Ayrault, alors premier ministre, avait renoncé à cette "taxe Nutella".

Aujourd'hui encore, l'Indonésie évoque une menace pour son économie. L'huile de palme ferait vivre 16 millions de personnes. C'est vrai que la pauvreté a reculé et qu'une classe moyenne a émergé dans les régions rurales de ce pays. Mais voilà, l'amendement sur l'huile de palme qui sera présenté aux députés a déjà été beaucoup raboté depuis son passage au Sénat. La taxe est passée de 300 à 90 euros la tonne. Elle ne concernera que les huiles destinées à l'alimentation et pas les biocarburants. Enfin, l'agriculture durable devrait être épargnée.

Le bloc-notes

Près de 5,5 milliards d'euros d'économies sur nos besoins en chauffage sur un peu plus de deux ans, et tout ça grâce aux températures qui remontent : c'est bon pour notre portefeuille, c'est moins bon pour celui de l'État qui récolte moins de taxes.

La note du jour

16 sur 20 à Sophie Bellon. Elle va devenir dans une semaine la seule femme à diriger un groupe du CAC 40. Sodexo, sa société, va faire son entrée lundi prochain dans l'indice boursier de Paris. 

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782354794
Huile de palme : les députés pourraient voter la taxe
Huile de palme : les députés pourraient voter la taxe
REPLAY / ÉDITO - Après deux tentatives, l'Assemblée nationale se prononce à nouveau sur le sujet cette semaine.
http://www.rtl.fr/actu/conso/huile-de-palme-les-deputes-pourraient-voter-une-taxe-7782354794
2016-03-14 07:43:00
http://media.rtl.fr/cache/RoexULmWCkuRf0niY3L4WA/330v220-2/online/image/2016/0314/7782354934_l-huile-de-palme-se-trouve-dans-les-pates-a-tartiner.jpg