La France au top de la construction navale de croisière

REPLAY / ÉDITO - Un paquebot géant bientôt livré, sept autres à construire d'ici à 2020 : fort de ce carnet de commandes, STX France se trouve un peu à l'étroit dans ses chantiers navals de Saint-Nazaire.

Le navire de croisière "Harmony of the Seas" en construction à Saint-Nazaire, le 18 février 2016 >
La France au top de la construction navale de croisière Crédit Image : SIPA / Laetitia Notarianni | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

"L'Harmony of the Seas" va être livré dans deux mois à un armateur américain : 6.700 passagers, plus de 2.000 membres d'équipage, seize ponts, 4.000 kilomètres de câbles, un toboggan géant, la moquette est posée : ça y est presque ! Les 3.200 personnes qui travaillent sur ce paquebot de tous les records vont bientôt terminer leurs 10 millions d'heures de travail. Et ce n'est pas tout : le carnet de commandes est plein. "On ne peut plus rien accepter jusqu'en 2020", indique le patron de STX France, la filiale de Saint-Nazaire du groupe sud-coréen. Huit paquebots au total sont à fabriquer d'ici quatre ans. On est loin, très loin de 2012, quand les syndicats appelaient l'État à l'aide, réclamant une nationalisation, quand des milliers d'emplois étaient supprimés. Aujourd'hui, on réembauche.

Les chantiers navals ont dû faire des efforts. Ils étaient trop chers et n'arrivaient donc pas à proposer des plans de financement acceptables aux croisiéristes. Les salariés ont signé un accord d'entreprise augmentant leur temps de travail. D'ailleurs ce n'est peut-être pas fini. La loi El Khomri, qui dans son projet pourrait faire travailler les salariés jusqu'à 60 heures par semaine, pourrait à nouveau concerner les chantiers navals. L'État, actionnaire pour plus d'un tiers dans STX France, a apporté un soutien financier. Cela a permis une nouvelle arrivée de commandes. Mais attention aujourd'hui, les dirigeants de STX France parlent de délocaliser une partie de la production. 

Saint-Nazaire est donc victime de son succès, car le site est trop petit. Des parties de paquebots et de la tôle pourrait être construites sur d'autres chantiers européens. C'est ce qu'évoque la direction.

Le bloc notes

Les entreprises n'envisagent toujours pas d'embaucher pour le printemps, selon le dernier baromètre Manpower. Ainsi 91% veulent conserver leurs effectifs stables, quand 3% seulement veulent recruter.

La note du jour

8 sur 20 à la grande distribution, pointée du doigt par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. L'année dernière, trois grandes enseignes ont dû indemniser leurs fournisseurs : Darty, Leclerc et Carrefour.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782249210
La France au top de la construction navale de croisière
La France au top de la construction navale de croisière
REPLAY / ÉDITO - Un paquebot géant bientôt livré, sept autres à construire d'ici à 2020 : fort de ce carnet de commandes, STX France se trouve un peu à l'étroit dans ses chantiers navals de Saint-Nazaire.
http://www.rtl.fr/actu/economie/la-france-au-top-de-la-construction-navale-de-croisiere-7782249210
2016-03-08 07:42:00
http://media.rtl.fr/cache/tZewgFKZb2I2_ZDLtPR5-Q/330v220-2/online/image/2016/0308/7782249438_le-navire-de-croisiere-harmony-of-the-seas-en-construction-a-saint-nazaire-le-18-fevrier-2016.jpg