3 min de lecture José Anigo

Sochaux - Marseille : l'OM arrache le nul à Sochaux mais reste inquiétant

COMPTE-RENDU - L'Olympique de Marseille s'est incliné 1-0 sur le terrain de Sochaux lors de la 31e journée de Ligue 1. Les Lionceaux croient au maintien.

Mathieu Valbuena sous les couleurs de l'OLympique de Marseille
Mathieu Valbuena sous les couleurs de l'OLympique de Marseille Crédit : AFP/M.Bureau
AFP et Ryad Ouslimani

La semaine marseillaise aura été marquée par les sorties de Mathieu Valbuena et José Anigo, qui insistaient sur la nécessité de revenir dans le droit chemin afin que la saison olympienne ne verse pas dans la catastrophe industrielle après 40 millions d'euros dépensés sur le marché des transferts. Et à Sochaux, c'est à la grinta et au courage que l'OM est revenu au score pour prendre un point.

Sans fond de jeu ni enchaînements collectifs convaincants, les Phocéens ont arraché un point dans les arrêts de jeu, cassant le rêve sochalien de revenir sur la zone de sauvetage en Ligue 1, sans convaincre qui que ce soit.

L'OM absent en première période

L'OM dans un 4-2-3-1 qui mettait Valbuena à la baguette du jeu, essaya de mettre très tôt son adversaire sous pression. Après moins d'une minute de jeu, Gignac tentait une frappe mais le ballon fila en tribune. Sochaux, qui n'avait pas encaissé de but à domicile depuis 2 mois, s'avéra être un obstacle aux velléités olympiennes avec un Yoan Pelé redevenu un gardien rassurant. Offensivement, les Lionceaux s'enhardissaient et Butin, parti dans le dos de Nkoulou, donna en retrait à Jordan Ayew mais Lucas Mendes s'interposa (15e).
 
Au bout de 20 min, c'est le FCSM qui paraissait le plus fringuant, à l'image de ses sorties depuis 2014. Marseille jouait alors en contre, et à la 23e Gignac aurait pu ouvrir la marque alors qu'il arrivait seul devant Pelé, mais son contrôle envoya le ballon en 6 mètres. Une imprécision technique qui renvoyait aux insuffisances phocéennes actuelles. Une maladresse dont ne faisait pas preuve Roudet. Le gaucher déposa un ballon au premier poteau que Sunzu reprit avec rage pour tromper Mandanda (28e), le 4e but de la tête du Zmabien depuis janvier.
 
Dans la foulée, l'OM essaya de pousser encore mais manquait de fluidité et de précision, à l'image de Valbuena dont le coup franc direct à 20 mètres lécha le poteau d'un gardien battu.

Une égalisation qui ne trompe personne

Les actions des joueurs d'Anigo étaient bien souvent individuelles. Payet, capable de coups de folie, transperça la défense avant de servir Valbuena qui précipita sa frappe seul devant Pelé à cause du retour d'un défenseur. La balle passait à côté. A la pause, Marseille était mené logiquement et ne montrait toujours pas de consistance dans son jeu collectif. Dès le retour, Gignac cadra une volée écrasée, avant que Mendes n'oblige un sochalien à repousser sur sa ligne à la suite d'une tête sur corner.
 
Sochaux avait clairement un coup de pompe et ne parvenait pas à revenir physiquement, ce qui obligea les Lionceaux  à se replier et subir le siège adverse. Ayew, avant l'heure de jeu, sollicita Pelé. Thauvin vint alors renforcer l'équipe, à la place de Valbuena, pas vraiment influent, mais les effets ne furent pas immédiats et Marseille pataugea encore par manque de variété tactique. Á la 71e, c'est même Sinkala qui envoya une frappe sèche dans la niche de Mandanda. La fin de match approchait, et Thauvin semblait être le seul à pouvoir tenter des choses, mais toujours seul.

À lire aussi
José Anigo, le 20 avril 2014 Olympique de Marseille
Transferts douteux de l'OM : José Anigo mis en examen

Finalement, c'est sur un cafouillage que Marseille prendra un point. Mendes reprit un corner que Pelé repoussa du pied avant de s'interposer devant Ayew, mais Nkoulou traînait pour mettre la tête. Un but qui n'arrange personne, car l'OM reste loin de l'Europe et Sochaux voit la maintien devenir trop compliqué.

La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
José Anigo Ligue 1 Conforama Mathieu Valbuena
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants