2 min de lecture Sport

Paris impérial, Monaco se rassure et l'OM sous les sifflets

Bilan Ligue 1 - Plus que jamais leader, le PSG s'est largement imposé avant son rendez-vous face à Chelsea, Monaco a renoué avec le succès et l'OM a vécu une drôle de soirée.

Thiago Silva face à Reims, le 5 avril 2014
Thiago Silva face à Reims, le 5 avril 2014 Crédit : AFP/ T.Samson
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Il le fallait, James Rodriguez l'a faitMonaco, qui restait sur une victoire peu probante face à Lyon (3-2), un nul face au poursuivant lillois (1-1) et une défaite face à Evian Thonon-Gaillard, devait absolument se rassurer à domicile.

Sans une victoire, les hommes de Claudio Ranieri auraient senti le vent nordiste dans leur dosLille, victorieux de Toulouse ce week-end, n'a en effet pas totalement abdiqué dans la course à la deuxième place. 

Grâce à un James des belles soirées monégasques (deux buts et une passe décisive), le club de la Principauté a renoué avec le succès face à des Nantais volontaires mais trop maladroits pour réellement inquiéter. Au classement, Monaco garde donc 6 points d'avance sur le Losc avant son déplacement à Rennes

James et Cavani, les Sud-américains à l'honneur

De son côté, le PSG avait fait le boulot au Parc des Princes face à une équipe de Reims bien trop timide offensivement. 

À lire aussi
Olympique de Marseille
OM - Luis Henrique : "Le secret de Sampaoli, c’est la confiance qu’il m’accorde"

Grâce à un but d'Edinson Cavani juste avant la mi-temps, les Parisiens ont pu dérouler et profiter d'erreurs défensives pour prendre le large et finalement s'imposer 3-0 après deux buts contre son camp du malheureux Aïssa Mandi. 

Une victoire acquise sans grande démonstration mais bienvenue, avec une équipe remaniée, avant le déplacement crucial mardi prochain à Londres pour le match retour des quarts de finale de la Ligue des champions

Ayew calme un peu le Vélodrome

Avant tout cela, l'Olympique de Marseille avait ouvert le bal de cette 32e journée de Ligue 1 dans un vélodrome pour le moins musical. Sous les huées d'un public excédé, qui avait même prévu une sono qui diffusait des cris d'animaux, André Ayew a donné la réplique de fort belle manière face à Ajaccio. 

Auteur d'un triplé, l'international ghanéen a livré une prestation "d'homme", un terme qu'il évoque si souvent pour taire les maux phocéens. 

Marcelo Bielsa, le mystérieux inconnu ?

Et puisqu'il est vrai que le spectacle du terrain n'était une fois de plus pas grandiose, il fallait lever le nez, vendredi dernier à Marseille, pour y trouver le sujet qui passionne en ce début de semaine

Dans les tribunes, l'entraîneur argentin Marcelo Bielsa semblait déjà superviser ses futurs joueurs. Du moins, c'est ce que Vincent Labrune souhaiterait, si toutefois celui que l'on surnomme "El loco" n'a pas été trop effrayé par le travail qu'il aura à accomplir pour satisfaire de nouveau l'enceinte marseillaise

Gomis force 100, Sochaux et Ajaccio font leurs valises

Dans les autres matches Saint-Etienne a calé à domicile face à Nice (1-1) quand Lyon s'est défait de Valenciennes (2-1) avec le 100e but en Ligue 1 de Bafétimbi Gomis

Dans le bas du classement, Sochaux, tenu en échec à Bastia après avoir mené 2-0 et Ajaccio, défait à Marseille ferment la marche et coulent inéluctablement vers la relégation

La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
Sport Bilan week-end AS Monaco
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants