1 min de lecture JO Sotchi 2014

Jeux Paralympiques : "Je considère mon handicap comme une chance" dit Marie Bochet

INVITÉE RTL - La championne olympique, qui considère son handicap "comme une chance", profite pleinement de ses victoires aux JO de Sotchi.

>
Marie Bochet : "Je me satisfais pleinement de mes quatre médailles olympiques" Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date :
Calvi-245x300
Yves Calvi et La rédaction numérique de RTL

Elle est la grande gagnante des JO paralympiques de Sotchi. Marie Bochet a remporté quatre médailles d’or et devient ainsi la plus grande handichampionne française de l’histoire des Jeux d’hiver. A tout juste 20 ans, Marie Brochet est nommée pour le trophée de l’athlète paralympique de l’année. C’est une grande première pour un sportif français. 

Des conditions idéales

"Je suis satisfaite de ces Jeux, je suis vraiment très très heureuse de ces résultats", raconte la sportive. "Je crois que c’est le résultat de quatre belles années de travail", explique Marie Bochet au micro de RTL.
 
Et quand on lui pose une question sur son handicap, la sportive explique "le remercier". "Je le considère plus comme une chance", estime-t-elle.
 
Durant 15 jours, la skieuse a vécu "de très beaux Jeux. Les athlètes avaient tous des étoiles plein les yeux dès la cérémonie d’ouverture". Il est donc difficile pour elle de ne garder qu’un seul souvenir de la compétition sportive. "Les conditions étaient idéales (...) C’est un ensemble de choses, vraiment, il y avait une super organisation".

Une façon de skier plus engagée

Avec ses quatre médailles autour du cou, Marie Brochet savoure pleinement ses victoires. "Je me satisfais de ces quatre médailles, je serais difficile s’il me manquait quelque chose. Avec les jours qui vont passer, j’aurais peut-être d’autres objectifs qui vont se dessiner", estime-t-elle.
 
En 2010, Marie Bochet avait quitté les JO de Vancouver, déçue et frustrée, mais depuis elle a changé sa façon de skier. "C’est un ski plus engagé, plus posé techniquement", explique-t-elle. Pourtant, la championne olympique raconte ne "pas être quelqu’un de compétitrice à la base, c’est venu petit à petit". 

Je recherchais avant tout du plaisir et vraiment à m'exprimer pleinement

Marie Bochet
Partager la citation

"Même au départ des Jeux, je ne recherchais pas la médaille d'or. Une fois qu'on l'a on est très heureux mais je recherchais avant tout du plaisir et vraiment à m'exprimer pleinement c'était pas forcément de battre mes concurrentes", conclut-elle

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Sotchi 2014 Jeux paralympiques Handicap
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants