1. Accueil
  2. Sport
  3. Antoine Griezmann en équipe de France, "ce n'est pas une surprise"
1 min de lecture

Antoine Griezmann en équipe de France, "ce n'est pas une surprise"

ÉCLAIRAGE VIDÉO - La sélection de Griezmann en équipe de France est "logique" tandis que celle de Digne est plus "surprenante", explique Philippe Sanfourche, reporter au service des sports de "RTL".

Philippe Sanfourche
Philippe Sanfourche
Crédit : RTL.fr
Griezmann chez les Bleus, "ce n'est pas une surprise"
00:02:26
Philippe Sanfourche & Julien Absalon

Pour affronter les Pays-Bas en match amical le 5 mars prochain, Didier Deschamps a fait appel à deux nouveaux joueurs, "deux petits jeunes", en équipe de France : Antoine Griezmann et Lucas Digne. "Il veut les voir absolument", a expliqué Philippe Sanfourche, reporter au service des sports de "RTL".

Pour le premier cité, "ce n'est pas du tout une surprise". Le milieu offensif de la Real Sociedad, âgé de 22 ans, "enfile les buts comme des perles en Espagne". Il est ainsi le "joueur français qui marque le plus en Europe", assure Philippe Sanfourche qui trouve donc "logique" sa première convocation en équipe nationale.

En ce qui concerne Lucas Digne, "c'est plus surprenant". Le latéral gauche, "souvent remplaçant avec le PSG", bénéficie de la méforme de Gaël Clichy. Toutefois, sa sélection n'est pas imméritée. "C'est un joueur plein d'avenir, plein de promesses, qui a tout le temps donné satisfaction. Il a certainement un ticket de numéro 2 derrière Patrice Evra à prendre en équipe de France".

Un message clair pour Abidal et Nasri

Avec cette dernière liste avant le rassemblement de mai pour la préparation à la Coupe du monde, "Didier Deschamps a envoyé un message fort à ses joueurs", notamment à Franck Ribéry et Mamadou Sakho, blessés mais quand même appelés.

À lire aussi

Quant aux deux grands absents de ce groupe de 24 joueurs, Éric Abidal et Samir Nasri, "c'est un message assez clair". Le défenseur monégasque "souffre de sa méforme purement sportive". Mais ce n'est pas le cas pour le milieu de Manchester City. Ce dernier paie plutôt "son très mauvais barrage face à l'Ukraine" et probablement une attitude dans le vestiaire qui empêche Didier Deschamps d'avoir la garantie qu'il soit "une bonne idée pour la vie au quotidien dans cette équipe de France", estime Philippe Sanfourche.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.