1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Willy Sagnol dénonce "une pression monstre" sur l'arbitrage
2 min de lecture

Willy Sagnol dénonce "une pression monstre" sur l'arbitrage

RÉACTION - L'entraîneur des Girondins de Bordeaux a critiqué l'arbitrage du match Lyon-Bordeaux (1-1) comptant pour la 37e journée de Ligue 1, samedi 16 mai.

Willy Sagnol en août 2014 avec les Girondins de Bordeaux
Willy Sagnol en août 2014 avec les Girondins de Bordeaux
Crédit : AFP/J.C.Magnenet
Willy Sagnol : "On a joué à 11 contre 12"
00:00:48
Julien Absalon
Julien Absalon

Entre les Girondins de Bordeaux et l'Olympique Lyonnais, le climat est tendu. Après la polémique autour de Yoann Gourcuff, qui serait courtisé par son ancien club, les deux équipes n'ont pas réussi à se départager (1-1) lors de la 37e journée de Ligue 1, samedi 16 mai. Enzo Crivelli avait ouvert le score dès l'entame (3e) pour la formation aquitaine mais Nabil Fekir n'a pas tardé à lui répondre (9e). Mais Willy Sagnol, l'entraîneur des Bordelais, estime clairement que ses joueurs ont été désavantagés par l'arbitrage de Benoît Millot.

"Au match aller, on avait joué à 11 contre 11. On avait perdu 5-0. Aujourd'hui (samedi, ndlr), on a joué à 11 contre 12 et on a fait 1-1. Donc notre équipe est en net progrès", a estimé l'ancien défenseur de l'équipe de France dans des propos recueillis par RTL avant de s'en prendre directement à Jean-Michel Aulas, très actif sur les réseaux sociaux : "Je suppose qu'on aura droit à un tweet dans les prochaines heures d'une certaine personne qui va dire que l'arbitrage était encore fantastique ce soir".

Le climat est délétère

Willy Sagnol, entraîneur de Bordeaux

Pour Willy Sagnol, les propos du président de l'Olympique Lyonnais mais aussi venant de l'Olympique de Marseille et du Paris Saint-Germain, tout juste sacré champion, ne sont pas bénéfiques pour le football français : "Les arbitres ont besoin d'être aidés. On espère tous que l'année prochaine ce soit le contenu des matches qui décide des scores, pas le reste. Ça fait des mois qu'ils entendent tellement de choses. Il y a les trois plus grandes clubs français qui mettent une pression monstre sur l'arbitrage". 

L'entraîneur de 38 ans dont l'équipe est sixième au classement et sera peut-être en Ligue Europa la saison prochaine tire la sonnette d'alarme : "Aujourd'hui, le climat est délétère. Les arbitres ne peuvent plus arbitrer de manière naturelle ou sans pression. Si on ne fait rien, ce ne sera que le début de problèmes encore plus importants".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/