2 min de lecture Ligue des champions

Qui est Mohamed Salah, le "Messi égyptien" ?

PORTRAIT - Le meilleur footballeur d'Afrique et de Premier League disputera sa première finale de la Ligue des champions en mai prochain. Un joueur phénoménal loin du "star system".

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Roma-Liverpool : qui est Mohamed Salah, le "Messi égyptien" ? Crédit Image : Lindsey PARNABY / AFP | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Un conte de fée. Devenu le meilleur footballeur d'Afrique, Mohamed Salah a pourtant un parcours assez incroyable. Car son histoire ressemble surtout à celle du "Petit Poucet". D'abord, il n'est pas bien grand et pas bien gros. Puis, ce petit gars parti de rien a finalement tout réussi.

Mohamed Salah est né en 1992 dans un village à 120 kilomètres du Caire. Fan de Zidane et Ronaldo, il fait des heures de bus, chaque jour, pour aller s’entraîner. Et ça paie. Il devient le plus jeune joueur du championnat égyptien à 17 ans, avant d'éclater aux yeux de l'Europe à 20 ans.

Bâle, Chelsea, la Fiorentina, l'AS Rome... Et finalement Liverpool. Acheté 42 millions d'euros par les Reds, il est aujourd'hui le joueur africain le plus cher de l'histoire. Une véritable star. À tel point que l'Égypte a renoncé à lui faire faire son service militaire. Un choix payant alors que Mohamed Salah, surnommé le "Messi argentin", a qualifié les Pharaons pour la prochaine Coupe du monde. Une première depuis 1990. 

Une générosité débordante

D'ailleurs en Égypte, c'est presque un dieu vivant. Son visage est partout. La légende assure qu'il a obtenu un million de voix à la présidentielle, sans être candidat. Impossible de le confirmer. Mais une chose est sûre, le régime l'utilise comme un symbole, une sorte de Oum Kalthoum à crampons.

À lire aussi
Le 11 de départ de Lille à Valence le 5 novembre 2019 Ligue des champions
Lille : comment expliquer la mauvaise forme du LOSC

La star lutte contre la drogue et contre les violences faites aux femmes. Dans son village, tous les mômes la jouent comme Salah. Il faut dire qu'il le leur rend bien. Le numéro 11 des Reds leur a offert un terrain de football, a financé un hôpital et un institut religieux.

Car Mohamed Salah est un homme très pieux. Il rentre chaque année au village pour le ramadan. Et il fait ses 5 prières par jour. Plus celles qu'il exécute vite fait sur le terrain à chaque but marqué. Et des buts, il y en a alors qu'il est actuellement le meilleur buteur de Premier League avec 34 réalisations. 

Une star loin du bling-bling

Le Pharaon fait tomber tous les records les uns après les autres. Et Liverpool le vénère. Les supporters des Reds lui ont même dédié une chanson. "S'il en met encore quelques-uns, je serai musulman moi aussi", scandent les pensionnaires d'Anfield. Second degré bien sûr, mais après plusieurs attentats islamistes, ça montre bien l'incroyable ferveur que provoque Mohamed Salah.

Et pourtant, on ne peut pas faire plus discret. Pas de bling-bling, pas d'emphase. Il parle peu, et jamais politique ou religion. Même si sa femme voilée n'apparaît jamais en public, même s'il a soigneusement évité de serrer la main de joueurs israéliens...

À la fin, le talent l'emporte. Le Paris Saint-Germain, le FC Barcelone et le Real Madrid ont un œil sur lui. Mais les prétendants devront sortir le chéquier pour espérer attirer la nouvelle star du ballon rond. Le transfert est estimé à 227 millions d'euros, plus cher que Neymar. Une ascension éclair... en bottes de sept lieues sans doute.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Liverpool Portrait
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants