5 min de lecture Premier League

Riyad Mahrez : de Sarcelles au sommet du championnat anglais en passant par Quimper et Le Havre

PORTRAIT / INTERVIEWS - L'attaquant algérien de 25 ans, qui n'a jamais évolué en Ligue 1, est devenu champion d'Angleterre 2016 lundi 2 mai, après avoir été sacré meilleur joueur de la saison.

Riyad Mahrez le dimanche 1er mai 2016
Riyad Mahrez le dimanche 1er mai 2016 Crédit : SIPANY/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Personne ne l'aurait imaginé en août dernier, à l'aube du coup d'envoi de la saison 2015-2016. Leicester, dernier de Premier League en décembre 2014, a été sacré champion d'Angleterre lundi 2 mai, grâce au match nul de Chelsea face à Tottenham (2-2). Ce moment d'histoire rappelle le sacre de Blackburn en 1995, trois ans après la création de la richissime Premier League, ou plus encore celui du promu Nottingham Forest en 1978. 

Les Foxes doivent en grande partie leur surprenante réussite à trois hommes : l'entraîneur italien Claudio Ranieri et le duo d'attaquants Jamie Vardy-Riyad Mahrez. Le premier, 29 ans, pointe en tête du classement des buteurs avec 16 réalisations dont 13 en 11 matches consécutifs, un record. Le second, 24 ans, éclabousse la saison de son talent avec 13 buts et 8 passes décisives. 

À Sarcelles, il rêve déjà du Mondial 2014

La Ligue 1 n'a jamais vu Riyad Mahrez à l'oeuvre. Le milieu offensif algérien est pourtant né en France, à Sarcelles, le 21 février 1991. C'est là qu'il découvre le football. Mohamed Coulibaly, de cinq ans son aîné, est aujourd'hui directeur technique du club du Val-d'Oise. Il a côtoyé la future pépite à l'adolescence. "Riyad avait déjà un touché de balle au-dessus de la moyenne", se souvient-il pour RTL.fr.
En junior (saison 2008-2009), le jeune garçon semble toutefois trop frêle pour atteindre un jour le haut niveau. Mais il y croît et vit sa passion à fond. "Il jouait tout le temps, avant et après les entraînements, même lorsque les lumières du stade étaient éteintes, témoigne Mohamed Coulibaly. Il était persuadé qu'il deviendrait professionnel un jour. Certains se moquaient mais il n'a jamais douté".
Riyad Mahrez est tellement sûr de lui qu'avant de quitter Sarcelles à l'été 2009, il n'a pas peur de l'affirmer : il jouera la Coupe du monde 2014 au Brésil, révèle Coulibaly. Le rêve se réalisera bien. Cinq ans plus tard, le 12 mai, le sélectionneur des Fennecs Vahid Halilodzic le convoque dans une pré-sélection. Le 2 juin, il est dans les 23 retenus. Le 17, il est titulaire face à la Belgique (défaite 2-1).

Riyad Mahrez face à la Belgique de Toby Alderweireld le 17 juin 2014 lors du Mondial au Brésil
Riyad Mahrez face à la Belgique de Toby Alderweireld le 17 juin 2014 lors du Mondial au Brésil Crédit : AFP/G.Bouys

Sous l'aile de Ronan Salaün à Quimper

À lire aussi
Paul Pogba avec Manchester United le 29 janvier 2019 Mercato
Mercato : Paul Pogba prêt à relever "un nouveau défi" loin de Manchester United

De Sarcelles à Belo Horizonte, Riyad Mahrez aura connu un parcours pour le moins atypique. Quand il débarque à Quimper en juillet 2009 avec un simple sac de sport, impossible d'imaginer que la prédiction se réalisera. Gilbert Macrez, président de la section foot à 11 du Quimper Kerfeunteun FC, était à l'époque en charge de l'école du foot du club finistérien.

"Ronan Salaün (ancien joueur professionnel devenu entraîneur, ndlr) avait organisé une journée de détection avec une vingtaine de jeunes. Il n'en a gardé qu'un : Riyad". Là encore, la technique du Sarcellois saute aux yeux. "Il avait un côté chien fou, sans poste précis", poursuit Gilbert Macrez. Problème : Ronan Salaün se heurte au refus de l'actionnaire de faire signer un contrat fédéral au joueur de 18 ans. Mais à force d'insister, il finit par le faire plier en septembre.

Durant les premiers mois, Riyad Mahrez doit cependant se contenter de jouer avec l'équipe B de Quimper, en Division supérieure régionale, l'équivalent de la 7e division. Il ne fera ses premiers pas en CFA qu'en février. Dès lors, "il n'a plus quitté l'équipe, l'a dominée et a réalisé une très très bonne fin de saison", détaille Gilbert Macrez. Le club est néanmoins relégué. Le PSG et l'OM, notamment, se renseignent sur Mahrez. C'est finalement Le Havre qui emporte son adhésion à l'été 2010.

Il y avait bien un talent évident, des inspirations que d'autres n'avaient pas, mais il n'était pas très efficace

Benoît Donckele, journaliste pour "Havre Libre-Havre Presse"
Partager la citation

Le club doyen du football français est retombé en Ligue 2 la saison passée. Mais comme à Quimper, Mahrez doit faire ses preuves pour intégrer l'équipe première. "Peu de personnes au club croyait en lui", explique Benoît Donckele, spécialiste du HAC pour Havre Libre-Havre Presse, "surpris de sa réussite" : "Il y avait bien un talent évident, des inspirations que d'autres n'avaient pas mais il n'était pas très efficace, jouait pour lui".

Il faudra l'arrivée et le soutien sans faille d'Érick Monbaerts, et un nouveau passage par la case CFA, pour que le joueur s'installe enfin en tant que titulaire chez les professionnels. La saison 2012-2013 est une réussite. Mahrez dispute 34 matches de L2, marque 4 buts et délivre 6 passes décisives. Le Havre se classe 6e.

Le début de l'exercice suivant est plus délicat. Le HAC ne remporte aucun de ses cinq premiers matches avant la venue de Lens au stade Océane, le samedi 14 septembre 2013. Un match qui avait marqué les esprits, notamment celui de Benoît Donckele. Menés 0-1, les Ciel et Marine s'imposent 6-2. Riyad Mahrez est impliqué sur le 1er but, passeur décisif sur les 2e et 5e, à la finition sur le 3e.

Riyad Mahrez à la lutte avec Geoffrey Kondogbia le 30 avril 2012
Riyad Mahrez à la lutte avec Geoffrey Kondogbia le 30 avril 2012 Crédit : Gwendoline Le Goff / Panoramic

Premier Algérien auteur d'un triplé en Angleterre

Dix jours plus tard, le milieu droit est l'unique buteur face à Istres. En janvier 2014, il s'envole pour l'Angleterre et participe activement à la remontée de Leicester dans l'élite. Pour la première fois de sa carrière, Riyad Mahrez va découvrir une première division, et non des moindres : la plus regardée au monde. Il marque 4 buts et délivre 3 passes décisives. Largement derniers au soir de la 32e journée, les Foxes finissent en trombe et se maintiennent. 

Dans le prolongement de cette fin de saison historique (jamais un club n'avait sauvé sa place dans une telle situation), Leicester réalise donc une fin d'année 2015 exceptionnelle. Début décembre 2015, Mahrez devient le premier Algérien auteur d'un triplé en Angleterre. Le 24 janvier dernier, il reçoit le Ballon d'Or algérien, avant d'effectuer un passage par Sarcelles, en toute simplicité.

Il ne se fixe aucune limite

Mohamed Coulibaly, directeur technique à Sarcelles
Partager la citation

Jusqu'où ira-t-il désormais ? Succédera-t-il un jour à Lionel Messi et Cristiano Ronaldo au palmarès du plus prestigieux des trophées individuels ? "Aujourd'hui, non, répond Mohamed Coulibaly. Mais il ne se fixe aucune limite. Sur le terrain, il ne se cache pas. Devant le but, c'est très fort". S'il continue à ce rythme, les plus grands clubs européens devraient vite frapper à la porte de Leicester.

À Quimper, Ronan Salaün est toujours régulièrement en contact avec Riyad Mahrez. Son "entraîneur de cœur", selon Gilbert Macrez, lui "conseille de saisir sa chance" dès qu'elle se présentera. Après la Coupe du monde 2014, le joueur a un autre rêve, révèle le dirigeant breton : "Il a toujours dit qu'il jouerait un jour pour le Barça". Avec Mahrez, rien ne semble impossible.

Riyad Mahrez marque face à Chelsea le 14 décembre décembre 2015
Riyad Mahrez marque face à Chelsea le 14 décembre décembre 2015 Crédit : Action Images / Panoramic / Carl Recine
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Premier League Angleterre Interview
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781592774
Riyad Mahrez : de Sarcelles au sommet du championnat anglais en passant par Quimper et Le Havre
Riyad Mahrez : de Sarcelles au sommet du championnat anglais en passant par Quimper et Le Havre
PORTRAIT / INTERVIEWS - L'attaquant algérien de 25 ans, qui n'a jamais évolué en Ligue 1, est devenu champion d'Angleterre 2016 lundi 2 mai, après avoir été sacré meilleur joueur de la saison.
https://www.rtl.fr/sport/football/riyad-mahrez-de-sarcelles-au-sommet-du-championnat-anglais-leicester-quimper-et-le-havre-7781592774
2016-02-01 16:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oKt_UtrPoyg-xx7-AfBZGw/330v220-2/online/image/2016/0503/7783090610_riyad-mahrez-le-dimanche-1er-mai-2016.jpg