3 min de lecture Équipe de France de football

Raymond Kopa : 4 raisons qui font de lui une véritable légende du football français

Raymond Kopa, décédé vendredi 3 mars à l'âge de 85 ans, restera comme la première grande star du football français.

>
Raymond Kopa était le "Napoléon" du football Crédit Image : AFP | Crédit Média : Ludovic Vandekerckhove | Durée : | Date :
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Travailleurs des mines, trop petit... Raymond Kopa aurait pu rester dans l'anonymat le plus total. Pourtant c'est bel et bien une légende du ballon rond qui s'est éteint ce vendredi 3 mars à l'âge de 85 ans. Pourtant son petit gabarit a bien failli empêcher ce fils d'immigré polonais, de son nom complet Kopaszewski, de fouler les plus grandes pelouses européennes. "Quand j'avais 18 ans, beaucoup de clubs de la région, Lens, Lille, Roubaix, Valenciennes... sont venus me voir. Mais ils m'avaient jugé trop petit", expliquait-il à l'époque. 

Mais après un premier contrat à Angers, sa carrière décolle au Stade de Reims mais surtout au Real Madrid où il ne cesse d'écrire son histoire. Raymond Kopa devient alors "Napoléon". Un surnom venu tout droit d'Angleterre. Frappé par le charisme du joueur, véritable meneur d'hommes à l'intelligence tactique remarquée, le journaliste anglais du Daily Express, Desmond Hackett lui attribut ce sobriquet qui ne le quittera plus. 

1. Un véritable précurseur

Plusieurs joueurs Français ont évolué sous le maillot du Real Madrid, certains marquant l'histoire de la "Casa Blanca". L'arrivée de Kopa au Real est un véritable phénomène à l'époque (1956). Surtout que les transferts ne sont pas habituels au milieu du XXe siècle. Le football vit alors dans un monde bien éloigné de ce qui se fait aujourd'hui. En 1956, Raymond Kopa quitte donc le Stade de Reims, alors finaliste malheureux de la Coupe d'Europe des clubs champions, pour rejoindre l'Espagne. Tout cela pour une somme de 52 millions d'anciens francs, soit moins d'un million d'euros, rappelle L'Équipe. Un montant record à cette époque.

Une personnalité affirmée qui va faire bouger les lignes à l'heure où les joueurs étaient propriété de leur club. En 1963, il dénonce la situation des footballeurs qu'il considère comme "des esclaves" dans un entretien à l'hebdomadaire France Dimanche. Une sortie polémique qui lui vaudra six mois de suspension avec sursis mais qui sera malgré tout soutenue par le syndicat de l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), créée quelques mois auparavant. 

2. Trois Coupe d'Europe à son palmarès

À lire aussi
décès
Julie Pomagalski, championne de snowboard, est décédée dans une avalanche

Lui-même la considérait comme "la meilleure période" de sa vie. Raymond Kopa et le Real Madrid seront liés à tout jamais tant le Français a su s'imposer au sein d'une équipe madrilène déjà flamboyante. Pendant trois ans, "Napoléon" ne cesse d'impressionner et de marquer les esprits. En témoignent les lignes ajoutées à son palmarès au côté d'Alfredo Di Stéfano, Paco Gento ou encore Ferenc Puskas. Cette équipe, intraitable, marquera l'histoire du football en remportant les cinq premières Coupes d'Europe des clubs champions dont la toute première face au Reims de Kopa (1956) puis les trois suivantes avec le Français, passé sous le maillot blanc du Real (1957, 1958, 1959)

"À mon époque, nous aurions pu jouer sur une seule jambe, cela aurait suffi. Nous étions une équipe exceptionnelle", racontait Raymond Kopa dans une interview au quotidien sportif madrilène Marca en janvier dernier. 

3. Le premier Français sacré Ballon d'Or

S'il est le premier Français a remporté une Coupe d'Europe en 1957, "Kopita", comme on le surnommait également en Espagne, passe encore un nouveau cap l'année suivante. Avec le Real Madrid mais aussi avec l'équipe de France lors de la Coupe du monde en Suède. Associé à Just Fontaine, qui a inscrit treize buts sur cette seule édition, le Madrilène impressionne et séduit.

Battue par le Brésil en demi-finale, la France termine tout de même troisième de ce Mondial 1958. Une performance remarquée qui permet à Raymond Kopa de décrocher le Ballon d'Or. Si Michel Platini (1983, 1984, 1985), Jean-Pierre Papin (1991) et Zinédine Zidane (1998) ont su se distinguer, Raymond Kopa est le premier Français à remporter cette récompense. Il obtiendra également deux troisième place, en 1956 et 1957.

4. La première star du football français

Entre son palmarès important, ses combats pour les footballeurs et son jeu remarqué, Raymond Kopa est devenu une véritable figure du ballon rond des années 1950 et 1960. Mais sa renommée ne s'est pas arrêtée là. "Napoléon" est simplement devenue la première véritable star du football français, imité quelques années plus tard par Michel Platini ou encore Zinédine Zidane.

Ce vendredi 3 mars, de nombreuses personnalités du monde du football ont tenu à lui rendre hommage. Au micro de RTL, Michel Platini a voulu rendre hommage à "un personnage de légende". "Je pense que Raymond a été le premier grand footballeur français, qui a valorisé le football français dans le monde entier", a-t-il lancé. 

>
Raymond Kopa : Le Napoléon du football
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Décès
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants