5 min de lecture Ligue 1 Conforama

PSG : 4 points à retenir de la biographie "Unai Emery - El Maestro"

NOUS L'AVONS LU - Le livre, paru le 26 janvier, offre aux lecteurs, notamment aux supporters du PSG, les clés pour comprendre la personnalité, les choix actuels et la popularité d'Unai Emery.

Unaï Emery le 4 juillet 2016 au Parc des Princes
Unaï Emery le 4 juillet 2016 au Parc des Princes Crédit : PHILIPPE LOPEZ / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Qui est vraiment Unai Emery ? Depuis son arrivée à la tête du Paris Saint-Germain en juin dernier, l'entraîneur espagnol ne laisse pas indifférent le microcosme footballistique français. Largement décrié par les uns, que ce soit pour sa gestion de Hatem Ben Arfa ou ses résultats en dents de scie après une saison exceptionnelle pour le club sur un plan national, le technicien est aussi admiré par d'autres qui voient surtout ses trois Europa League remportées consécutivement avec le FC Séville (2014-2016).

Entraîneur au talent reconnu, le natif de Fontarrabie ne doit pas seulement sa réputation à ces titres inscrits au palmarès. Il la doit aussi à des succès avec des équipes mineures (Lorca, Almeria), une forte personnalité et un rapport au football hors du commun.

Tous ces aspects sont abordés dans la biographie autorisée, sortie le 26 janvier, qui lui est consacrée par Romain Molina : Unai Emery - El Maestro (éditions Hugo Sport). En vente depuis le 26 janvier, l'ouvrage aux 223 pages retrace la carrière du manager, avec les commentaires de l'intéressé, de son frère, de son staff et des anciens joueurs et personnels qui ont croisé sa route. Pour les aficionados du PSG, cette lecture peut aider à mieux saisir la nature de ce personnage. Ci-dessous, quelques passages notables du livre.

À lire aussi
Thiago Silva avec le PSG au stade Louis-II le 11 novembre 2018 Ligue 1 Conforama
Monaco-PSG : "On a très mal joué", juge Thiago Silva malgré le carton parisien

1. Un "malade" de football

Tout au long de l'ouvrage, ceux qui ont cotoyé Unai Emery sont tous d'accord sur un point : c'est un "enfermo de futbol", autrement dit un "malade" du football. Baignant dans ce sport depuis son plus jeune âge, cette passion l'a notamment conduit à passer ses diplômes au plus tôt lorsqu'il était encore un honorable joueur de deuxième division. Un amour du ballon rond qu'il ne cesse de vouloir transmettre, à en croire l'un de ses anciens joueurs, Albert Crusat : "Je crois que la plus grande tristesse pouvant toucher Unai, ce serait de tomber sur un groupe où les joueurs ne ressentent plus rien pour le football".

D'une certaine façon, son rapport au football peut être comparable à celui du fantasque coach argentin Marcelo Bielsa, qui a influencé les plus grands comme Pep Guardiola. Il ingurgite les matches, analyse sans cesse des séquences de jeu en vidéo et s'intéresse à tous les footballs. Cela l'avait d'ailleurs amené en 2010 à vouloir s'attacher, en vain, les services d'un certain Antoine Griezmann, tout juste après ses débuts professionnels en deuxième division avec la Real Sociedad.

Cette expertise se traduit aussi par son habileté tactique qui, sans être excessivement développée dans le livre, n'en est pas moins évoquée. Il est par exemple question d'un 2-2 obtenu héroïquement par Valence face à l'ogre barcelonais emmené par Lionel Messi, grâce à la titularisation de deux arrières gauche. Même Dmitri Popov, directeur sportif du Spartak Moscou, où Unai Emery a été licencié au bout de six mois seulement pour résultats insuffisants et perte de confiance des joueurs, reconnaît allègrement : "En termes d'entraînement, de méthodologie, de manière d'entraîner, d'exercice, de tactique, je crois que c'est l'un des tout meilleurs. J'insiste, c'est un des tout meilleurs".

2. D'abord un meneur d'hommes

En conclusion de la biographie, le lecteur peut retrouver une interview d'Unai Emery. Lorsqu'il lui est demandé s'il accorde plus d'importance aux compliments sur sa personne que sur ses qualités d'entraîneur, il répond par l'affirmative : "C'est l'éloge le plus important pour moi". L'approbation de son ancien défenseur, le Français Adil Rami, doit le ravir : "Dans sa manière de gérer un groupe, on peut dire ce qu'on peut, c'est un bonhomme. Un vrai bonhomme".

Pour véhiculer sa "mentalité de la gagne" théorisée dans un livre écrit par ses soins, Unai Emery s'appuie surtout sur un travail de management et de psychologie de groupe visant à raviver la flamme de ses troupes, puis de la maintenir. Il se distingue aussi par ses causeries. Ces dernières, aussi enthousiastes que longues, ont marqué la vedette espagnole Juan Mata qui, tout en ayant connu d'autres cadors comme Mourinho, n'a "jamais revu ça" ailleurs. Et lorsque Unai Emery a l'entière confiance de son vestiaire, notamment à Almeria après la montée en Liga, il peut aussi se permettre d'annoncer à ses joueurs qu'il va "tirer aux dés" le premier onze de départ de la saison. "C'est une démonstration de l'équipe avant le joueur, du collectif avant l'individu", se rappelle l'emblématique capitaine José Ortiz. Le match sera gagné 3-0.

3. Pas épargné par les critiques

S'il vante largement les mérites du Basque, l'ouvrage n'est pas pour autant hagiographique. Au fil des pages, des défauts et reproches sont distillés. Sa personnalité parfois trop impulsive et ses méthodes de travail très exigeantes en font tiquer plus d'un. "Si tu as envie de bosser, tu vas t'éclater. Sinon...", commente David Navarro, expérimenté défenseur valencien qui garde néanmoins un bon souvenir.

Il y a peut-être aussi un problème d'adaptation chez Unai Emery. D'abord avec certaines recrues imposées par sa hiérarchie, comme Ciro Immobile et Yevhen Konoplyanka qui étaient en délicatesse à Séville. Mais aussi dans son rapport aux mentalités au-delà des frontières ibériques, en particulier en Russie et maintenant en France. Sur sa mauvaise expérience moscovite, son fidèle adjoint Juan Carlos Carcedo explique : "On a fait des erreurs, mais qui n'en fait pas ? On devait s’habituer aux coutumes liées au football, à la manière de travailler".

Une situation qui se reproduit à Paris, où les joueurs lui ont d'ailleurs demandé de ralentir sa révolution tranchant avec l'ère Laurent Blanc. "Il s'est rendu compte qu'il devait gérer différemment les entraînements, avec plus de calme, ce qui est nouveau pour lui", raconte son frère Igor Emery. De quoi laisser penser que la méthode Unai Emery a peut-être plus de facilité à s'appliquer dans des pays comme l'Espagne, où la culture football y est plus profonde.

4. Ben Arfa pris en grippe par le vestiaire parisien

"Tu peux ne pas aimer sa gueule, il peut ne pas aimer la tienne, mais ça n'interférera jamais dans ses choix". Cette phrase de l'international algérien Sofiane Feghouli, aujourd'hui à West Ham, a un écho tout particulier au vu du contexte actuel, dans lequel le cas Hatem Ben Arfa enflamme moult débats sur le PSG. Il s'avère pourtant que les plus critiques à l'égard de "HBA" ont peut-être été certains de ses coéquipiers, présentés comme des cadres du vestiaire qui ne voulaient pas jouer avec lui. Critiquant son excès d'individualisme et ses largesses en matière de condition physique, les scuds ont fusé : "Tu as gagné quoi dans ta carrière déjà ?", "Frère, tu te touches les c******* là !", "On va t'acheter un ballon, ce sera mieux !". Des remarques ont également été formulées par le staff, sans que la teneur exacte en soit dévoilée. Reste que ces reproches ont été entendus par l'intéressé, dont l'attitude positive a été "unanimement" bien reçue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Unai Emery
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786996262
PSG : 4 points à retenir de la biographie "Unai Emery - El Maestro"
PSG : 4 points à retenir de la biographie "Unai Emery - El Maestro"
NOUS L'AVONS LU - Le livre, paru le 26 janvier, offre aux lecteurs, notamment aux supporters du PSG, les clés pour comprendre la personnalité, les choix actuels et la popularité d'Unai Emery.
https://www.rtl.fr/sport/football/psg-4-points-a-retenir-de-la-biographie-unai-emery-el-maestro-7786996262
2017-01-31 18:36:22
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RrMuZWzsMXnUyUnLYDf3QA/330v220-2/online/image/2016/0704/7783965344_unai-emery-le-4-juillet-2016-au-parc-des-princes.jpg