1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Marinette Pichon : alcoolique, son père "devenait un démon"
1 min de lecture

Marinette Pichon : alcoolique, son père "devenait un démon"

INVITÉE RTL - L'ancienne footballeuse professionnelle dévoile "Ne jamais rien lâcher", une autobiographie dans laquelle elle raconte son enfance, et notamment la violence de son père.

Marinette Pichon lors d'un match contre le Portugal en 2006.
Marinette Pichon lors d'un match contre le Portugal en 2006.
Crédit : ARMANDO FRANCA/AP/SIPA
Marinette Pichon : alcoolique, son père "devenait un démon"
08:00

Elle est la Zidane du foot féminin, une légende à l'histoire tourmentée et à cœur ouvert. Marinette Pichon dévoile Ne jamais rien lâcher, le parcours d'une icône. Première joueuse professionnelle française, meilleure buteuse de l'Équipe de France... Et pourtant, personne ne pouvait imaginer ce qu'elle avait enduré. Née en 1975, dans l'Aube, son père est alcoolique, violent, et lui fait vivre à elle, à sa mère et sa sœur, un enfer.

"Ce livre, je l'ai fait parce que j'avais besoin quelque part de rétablir la vérité. Parce que quand la porte est fermée, on ne sait absolument pas ce qu'il se passe derrière", explique Marinette Pichon au micro de RTL. Et d'ajouter : "Certaines personnes ont porté des jugements sur ma famille, sur les gens que j'aime, ma mère et ma sœur, en pensant qu'on s'était ligué contre notre père. Alors que lorsque la porte était fermée et qu'il rentrait à la maison, qu'il était à un taux d'alcoolémie hyper élevé, il devenait un démon".

"Insultes", "violences physiques" ou "envers les animaux", "poursuites dans les escaliers avec des couteaux", "humiliations"... L'enfance de Marinette Pichon a été un enfer. "C'était sa façon d'exprimer les choses", se souvient-elle. Et de conclure : "Mon père ne nous a jamais dit de sa vie qu'il nous aimait ou qu'il regrettait".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/