1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. La FIFA va expérimenter l'arbitrage vidéo en 2017 pour quatre faits de jeu
2 min de lecture

La FIFA va expérimenter l'arbitrage vidéo en 2017 pour quatre faits de jeu

Réuni en Congrès samedi à Cardiff, le Board de la FIFA a autorisé l'assistance vidéo pour l'arbitrage en match à titre expérimental à compter de la saison prochaine pour au moins deux ans. Elle sera utilisable dans quatre situations définies.

L'arbitre Benoit Bastien consulte sa montre connectée à la Goal Line Technology le 15 décembre 2015
L'arbitre Benoit Bastien consulte sa montre connectée à la Goal Line Technology le 15 décembre 2015
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Benjamin Hue & AFP

Le monde du football passe la seconde dans son ouverture à la technologie. Après l'introduction de la Goal Line Technology (la technologie sur la ligne de but), validée en 2012 et utilisée pour la première fois lors de la coupe du monde 2014 au Brésil et à venir pour les prochaines finales de la Ligue des champions et de la Ligue Europa en mai, le Board de la Fifa a autorisé l'assistance vidéo pour l'arbitrage en match à titre expérimental sous certaines conditions à partir de la saison prochaine et pour au moins deux ans. 

Réuni ce samedi à Cardiff, l'organe gardien des lois du jeu a défini les quatre cas de figure pour lesquels l'arbitre pourra solliciter cette aide : pour un but marqué, un carton rouge, un penalty et une erreur sur l'identité d'un joueur. Les hors-jeu ne sont pas concernés par cette évolution technologique. Les tests seront d'abord effectués "offline", sans communication entre l'arbitre central et l'assistant vidéo. Ils seront ensuite "online" à partir de la saison 2017/2018, le temps d'affiner les protocoles.

Les quatres faits de jeu concernés par l'expérimentation de l'arbitrage vidéo en 2017
Les quatres faits de jeu concernés par l'expérimentation de l'arbitrage vidéo en 2017
Crédit : FIFA

Aujourd'hui nous avons pris une décision vraiment historique pour le foot, a dit le nouveau président de la Fifa, Gianni Infantino. Le Board et la Fifa mènent le débat, et ne l'arrêtent pas. Nous écoutons les fans, les joueurs, le foot. Bien sûr, nous devons être prudents, mais nous sommes aussi ouverts pour faire des pas concrets en avant". Le gardien des règles du football, a exprimé "une forte recommandation" afin que les premiers tests soient menés dès janvier prochain. Selon Le Figaro, la Fédération Française et la Ligue de Football Professionnel ont déjà fait part de leur intérêt pour cette avancée qui pourrait donc être expérimentée sur les terrains de Ligue 1, Ligue 2 et dans les coupes nationales.

Fin de la triple peine systématique dès l'Euro 2016

La plus haute instance du football a également pris des décisions qui entreront en application dès cette saison. La triple peine (penalty, carton rouge, suspension) a été réformée de sorte que "si le gardien ou un défenseur dans la surface essaie d'aller au ballon, d'aller au duel, de manière correcte et fait la faute, il n'y aura pas de carton rouge, seulement un jaune", a dit Gianni Infantino, président fraîchement élu de la FIFA. Pour tout autre cas, un jeu violent ou un but empêché, il y aura carton rouge. La règle entre en vigueur le 1er juin et sera donc effective pour l'Euro 2016 et la Copa America.

À écouter aussi

D'autres règles entrant en vigueur au 1er juin ont également été entérinées par le Board lors de ce Congrès. Au coup d'envoi, le ballon n'aura plus obligation d'être joué uniquement vers l'avant. Un joueur victime d'une faute sanctionnée d'un carton jaune ou rouge pourra se faire soigner sur le terrain afin de ne pas donner un avantage numérique à l'équipe réduite à 10 et l'arbitre sera autorisé à expulser des joueurs qui se sont battus avant le coup d'envoi. Enfin, un quatrième remplacement sera possible en cas de prolongation.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/