1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. La CAN 2015 maintenue malgré Ebola
1 min de lecture

La CAN 2015 maintenue malgré Ebola

Craignant l'épidémie d'Ebola, le Maroc, pays hôte de la CAN 2015, avait demandé son report, une requête à laquelle la CAF n'a pas accédé.

Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football à Rabat, le 3 novembre 2014.
Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football à Rabat, le 3 novembre 2014.
Crédit : FADEL SENNA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La Confédération africaine de football, la CAF, a refusé ce lundi 3 novembre la demande de report de la CAN 2015, sollicitée par le Maroc, pays hôte, en raison de l'épidémie d'Ebola, laissant cinq jours au royaume pour communiquer sa réponse définitive.

"La CAF confirme les dates de la compétition. Une nouvelle réunion aura lieu le 11 novembre au Caire pour prendre les décisions qui s'imposent", a indiqué le directeur des médias de la Confédération africaine de football.

D'ici là, le Maroc a cinq jours pour faire connaître sa décision définitive, a de son côté précisé le porte-parole de la Fédération marocaine, qui évoque trois options : la tenue de la CAN dans le royaume en janvier, le déroulement de la compétition dans un autre pays, ou son annulation pure et simple.

La CAF a cherché d'autres pays hôtes

Après s'être entretenue avec des dirigeants marocains, le directeur des médias de la CAF a fait valoir les contraintes de l'instance panafricaine : "Tout changement se ferait au détriment du calendrier de la CAF, qui a l'obligation de suivre le calendrier international de la Fifa", a-t-il noté.

À lire aussi

Il a par ailleurs estimé que "le dispositif sanitaire" mis en place par le Maroc pour prévenir la propagation d'Ebola était "largement capable de faire face au flux limité" de supporteurs durant la compétition.

Le Maroc, qui doit accueillir la CAN pour la seconde fois, a sollicité le mois dernier un report et a proposé de la reprogrammer en juin 2015 ou janvier 2016. La CAF avait toutefois aussitôt indiqué maintenir les dates initiales, tout en sondant d'autres pays comme l'Afrique du Sud, le Ghana et l'Algérie, pour voir s'ils étaient prêts à reprendre l'organisation au pied levé.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Sport