1 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 : KLM enflamme Twitter avec un tweet caricaturant le Mexique

KLM, la compagnie aérienne néerlandaise, s'est retrouvée impliquée dans une polémique après avoir publié un tweet caricaturant le Mexique qui a perdu face aux Pays-Bas.

Des avions KLM le 17 novembre 2012 (illustration)
Des avions KLM le 17 novembre 2012 (illustration) Crédit : ALEXANDER KLEIN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La compagnie aérienne néerlandaise KLM a dû effacer ce dimanche un tweet, sous la pression des usagers du réseau social, représentant un panneau d'affichage aéroportuaire "Départs" suivi d'un sombrero, d'une moustache et d'un poncho.

Le tweet publié par KLM pour marquer la victoire des Pays-Bas sur le Mexique (2-1) en huitième de finale de la Coupe du Monde, se concluait d'un "Adios amigos !". Le site américain Buzzfeed, parmi d'autres, a publié l'image qui avait été postée par KLM.

Les réactions ne sont pas faites attendre entre twittos énervés : "Prévoyez votre sortie d'Amérique du sud pour bientôt, marchands d'esclaves", choqués : "Juste le mauvais côté entre drôle et arrogant", ou d'autres plus mitigés : "Ce n'est pas correct mais la plupart des films montrent les Mexicains ainsi, pourquoi là ce serait pire" ?

L'acteur mexicain Gael Garcia Bernal est également monté au créneau promettant de ne plus jamais voyager avec KLM. En réponse, la compagnie aérienne mexicaine Aeromexico a publié un tweet inverse montrant un panneau "Arrivées" assorti du message : "Merci pour ce grand championnat, nous sommes fiers et vous attendons à la maison #VivaMexico".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Mexique Pays-Bas
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants