1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. France-Serbie : vers une attaque Giroud-Valbuena-Griezmann et de nombreux changements
2 min de lecture

France-Serbie : vers une attaque Giroud-Valbuena-Griezmann et de nombreux changements

PRÉSENTATION - Trois jours après son succès (0-1) au Portugal, l'équipe de France devrait présenter un autre visage lundi 7 septembre à Bordeaux.

Olivier Giroud avec les Bleus en mars 2015 face au Danemark
Olivier Giroud avec les Bleus en mars 2015 face au Danemark
Crédit : AFP/F.Fife
Gregory Fortune & AFP

Enchaîner, conserver une solidité défensive et surtout retrouver de l'allant offensif. À neuf mois du début de l'Euro 2016 en France, tel est l'objectif des Bleus lundi 7 septembre au désormais stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Tombée au 24e rang au classement FIFA, la France y défie la Serbie, 66e nation mondiale.
Le succès trois jours plus tôt à Lisbonne (0-1), le premier depuis le 29 mars (2-0 face au Danemark à Saint-Étienne), a éloigné le spectre d'une crise pour une équipe à côté de la plaque en fin de saison dernière (trois défaites en quatre rencontres). Tout n'a pas été parfait mais Didier Deschamps a pu savourer, donc, une solidité défensive retrouvée et, cerise sur le gâteau, un bijou de coup-franc exécuté par Mathieu Valbuena.

Retour au 4-3-3

La grave blessure au genou droit de Nabil Fekir est venu ternir le tableau mais les Français doivent désormais tracer leur route sans le prodige lyonnais et les nouvelles solutions offensives qu'il aurait pu leur apporter. C'est justement l'attaque qu'il faut réveiller face aux Serbes, déjà éliminés de la course à la qualification pour le Championnat d'Europe.

Après le 4-4-2 assez défensif aligné face aux partenaires de Cristiano Ronaldo, avec Paul Pogba dans un rôle inhabituel de numéro 10, Deschamps devrait renouer avec l'organisation habituelle des Bleus en 4-3-3 et muscler ainsi un peu plus son secteur offensif, réduit à deux petits éléments à Lisbonne. Les remplaçants auront selon toute vraisemblance l'occasion de se montrer, à commencer par Valbuena, qui devrait retrouver le couloir droit.

Le Lyonnais, homme de base de l'ère Deschamps, reste incontournable pour animer l'attaque. Le match au Portugal l'a encore prouvé. Olivier Giroud devrait également sortir du banc et s'offrir un peu d'oxygène alors qu'il n'est plus un titulaire indiscutable à Arsenal et que son horizon en Bleu est bouché pour longtemps par Karim Benzema ; le sélectionneur souhaite voir comment son équipe se comporte en l'absence du Madrilène. Au cas où.

Schneiderlin, Kondogbia, Martial : un soir pour briller

À écouter aussi

Pour d'autres, il y a de réelles opportunités à saisir pour s'inviter dans le onze de départ. Yohan Cabaye n'a pas démérité au Portugal mais Morgan Schneiderlin, passé cet été de Southampton à Manchester United, constitue une menace sérieuse au poste de sentinelle pour le  joueur de Crystal Palace. Il est peut-être temps aussi pour Geoffrey Kondogbia, recruté pour 40 millions d'euros par l'Inter Milan, de tenter de taper dans l’œil du sélectionneur même s'il devra s'accrocher pour déloger le duo Pogba-Matuidi. 

Anthony Martial sera l'autre attraction de la soirée. Lui aussi transféré à Manchester United en fin d'été, l'ancien monégasque, 19 ans, a fêté sa première cape à la 74e minute à Lisbonne. Aura-t-il plus de temps pour s'illustrer ? Que vaut-il au plus haut niveau international ? A-t-il digéré le prix astronomique de son transfert ? Réponses sur les coups de 22h30.

France-Serbie : les équipes probables
France-Serbie : les équipes probables
Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/