1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Pascal Praud : "Les arbitres seront désormais sous télésurveillance"
1 min de lecture

Pascal Praud : "Les arbitres seront désormais sous télésurveillance"

ÉDITO - C'est la bataille d'Hernani du football, la querelle entre les anciens et les modernes : l'arbitrage vidéo débarque au Stade de France pour France-Espagne.

Pascal Praud
Pascal Praud
Crédit : RTL
Pascal Praud : "Les arbitres seront désormais sous télésurveillance"
01:23
France-Espagne : "Les arbitres seront désormais sous télésurveillance", selon Pascal Praud
01:26
Pascal Praud & Loïc Farge

"Le football de papa est rattrapé par la modernité 2.0", constate Pascal Praud. "Oui je sais, avec l'arbitrage vidéo la main de Maradona ne serait jamais entrée dans la légende, cette main de Dieu qui vainquit les Anglais en 1986", fait-il remarquer. "Je sais encore : l'arbitrage vidéo est un truc pour riches, puisque le dimanche en division d'honneur l'arbitre est seul au monde pour dire si oui ou non le ballon est entré dans la cage", poursuit le journaliste.

"Il n'empêche : quand 80.000 personnes dans un stade voient en direct sur leur smartphone ou sur leur tablette qu'un but est entaché d'une faute, il est difficile d'imaginer que l'arbitre soit le seul à ne pas en tenir compte", fait concède Pascal Praud. "Alors oui la vidéo est indispensable, oui elle répare les injustices, oui il faut aider l'arbitre !", lâche-t-il.

"Oui encore elle éteint toutes les polémiques, et accessoirement elle interdit les petites magouilles !", argue-t-il encore. "Les images ne s'achètent pas, les arbitres seront désormais sous télésurveillance", conclut Pascal Praud.

Sondage
Approuvez-vous l’arbitrage vidéo dans le football ?*
La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/