1 min de lecture Coupe du Monde

France-Biélorussie : les Bleus s'envolent pour la Russie

COMPTE-RENDU - Sans convaincre, l'équipe de France a dominé la Biélorussie et s'est qualifiée pour la prochaine Coupe du monde en Russie.

Antoine Griezmann, le 10 octobre 2017 au Stade de France
Antoine Griezmann, le 10 octobre 2017 au Stade de France Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

L'essentiel est là. En dominant la Biélorussie au Stade de France (2-1), lors de cet ultime match des qualifications, les Bleus ont verrouillé la première place du groupe A et validé officiellement leur billet pour la Russie, où se jouera le Mondial l'été prochain (14 juin-15 juillet).

Une nouvelle fois peu flamboyants dans le jeu, les hommes de Didier Deschamps ont pu compter sur leur duo offensif. Antoine Griezmann a profité d'un bon travail de Corentin Tolisso et Blaise Matuidi pour ouvrir la première brèche (1-0, 27e) avant qu'Olivier Giroud ne profite d'une mauvaise relance biélorusse pour doubler la mise, avec un brin de réussite, quelques minutes plus tard (2-0, 33e).

Un premier écart qui pouvait laisser entrevoir une fin de match tranquille. Sans réellement convaincre, les Bleus ont mis le pied sur le ballon laissant guère d'opportunités à leur adversaire du soir. Mais les Français se sont fait surprendre juste avant le retour au vestiaire. Alors que le Stade de France entonnait la Marseillaise, Anton Saroka a réduit l'écart et fait taire les 80.000 spectateurs (2-1, 44e). 

Une seconde période ennuyeuse

La seconde période n'aura guère permis de rassurer les supporters français. À la peine, sans réelles intentions, sans fond de jeu... Les Bleus n'ont été dangereux que sur de rares accélérations mettant les Biélorusses sous pression, proches de marquer contre leur camp sur un centre de Thomas Lemar (64e) ou encore proches de concéder un penalty sur une action en solitaire de Kylian Mbappé (76e). 

À lire aussi
Les États-Unis ont été battus par l'Australie (98-94) ce samedi 24 août Australie
Basket : les États-Unis perdent leur premier match depuis 2006

Il n'en est rien. Le score n'a pas évolué. Si les interrogations demeurent au sujet de cette équipe, la qualification est belle et bien assurée et ce, sans passer par les barrages comme cela avait été le cas face à l'Irlande ou l'Ukraine. Pour la quinzième fois de son histoire, la sixième consécutive, la France disputera la Coupe du monde. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants