2 min de lecture Football

FIFA : la justice américaine annonce de nouvelles poursuites dans le monde du football

Dans le cadre de son enquête pour corruption, la justice américaine prévoit d'engager des "poursuites contre d'autres personnes et organisations" du football a indiqué lundi à Zurich, la ministre américaine de la Justice, Loretta Lynch.

Michael Lauber et Loretta Lynch durant leur conférence de presse à Zurich
Michael Lauber et Loretta Lynch durant leur conférence de presse à Zurich Crédit : FABRICE COFFRINI / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

La bataille contre la corruption dans le monde du football n'est pas terminée. Les autorités américaines ont annoncé avoir élargi leurs investigations et prévoit d'engager des "poursuites contre d'autres personnes et organisations". C'est ce qu'a indiqué Loretta Lynch, ministre de la Justice américaine, ce lundi à Zurich en Suisse, lors d'une conférence de presse commune avec le procureur général suisse Michael Lauber. "Le cadre de notre enquête n'est pas limité, (...) et nous pensons pouvoir inculper d'autres personnes et d'autres organisations". Pour rappel, quatorze personnes sont déjà mises en examen parmi eux, neuf hauts dirigeants du football mondial et cinq hommes d'affaires dans le secteur du marketing sportif.


Quatre mois après les sept premières arrestations par la police suisse, Loretta Lynch a rappelé que sur les quatorze personnes inculpées pour "racket, fraude, corruption, escroquerie et blanchiment d'argent", treize avaient été arrêtées dans la vaste enquête sur la corruption "endémique" au sein de la Fifa. Trois d'entre elles se trouvent aux États-Unis. Une demande d'extradition est en cours d’instruction concernant les dix autres. "Nous avons bon espoir que les autres individus poursuivis depuis mai arrivent aux États-Unis" a ajouté Loretta Lynch. 


D'après l'enquête américaine, lancée par Loretta Lynch alors qu'elle était encore procureur à New-York, ce sont 150 millions de dollars de pots-de-vin et de rétrocommissions qui auraient circulé dans les hautes sphères du football, depuis 25 ans. 

Le volet suisse de l'affaire

Concernant les conditions d'attribution des Mondiaux 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar, "des actifs financiers ont été saisis, y compris des appartements dans les Alpes suisses" a révélé de son côté Michael Lauber, ajoutant que l'enquête "était encore loin de la mi-temps". Sans dévoiler de nom, Michael Lauber a expliqué : "Ces investissements immobiliers peuvent être détournés à des fins de blanchiments d'argent". Il a également précisé que des mouvements suspects sur 121 comptes bancaires leur ont été signalés par les enquêteurs financiers suisses. Le procureur général suisses n'a pas précisé "pour des raisons tactiques". le nombre d'actifs financiers saisis et "gelés".

Le cas Joseph Blatter

À lire aussi
Le président de l'Uefa Aleksander Ceferin le 21 septembre 2016 à Londres coronavirus
Coronavirus : la saison de football reportée ou "perdue", estime le président de l'UEFA

Quid de Sepp Blatter ? Ces derniers jours, le président démissionnaire de la Fifa a été accusé d'avoir bradé les droits télé de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. À la question sera-t-il un jour poursuivi et entendu par la justice américaine, Loretta Lynch a préféré botter en touche, expliquant avec humour qu'elle ne pouvait pas commenter "le programme de voyage" du Valaisan de 79 ans dont le successeur à la tête de la Fifa sera connu le 26 février prochain.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Corruption à la FIFA Zurich
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants