2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : la défense, le gros point noir des Bleus

DÉCRYPTAGE - L'équipe de France affrontera l'Allemagne en demi-finale de l'Euro avec une défense sans aucune réelle certitude, qui suscite l'inquiétude face à l'armada offensive de la Nationalmannschaft.

Adil Rami face à Embolo lors de Suisse - France à Lille dimanche 19 juin
Adil Rami face à Embolo lors de Suisse - France à Lille dimanche 19 juin Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Sébastien Martins

Certes, l'équipe de France a inscrit cinq buts contre l'Islande en quart de finale mais elle en a également concédé deux. Une performance inquiétante quand on sait ce qui attend l'arrière-garde des Bleus en demi-finale de l'Euro : la montagne allemande et son armada offensive. Sans manquer de respect aux attaquants islandais, le secteur offensif de la Nationalmannschaft est d'un niveau bien supérieur. Pour la première fois dans le tournoi, l'équipe de France devra faire face à une adversité féroce. Et si elle veut remporter le match, il faudra se montrer beaucoup plus solide en défense.

Avec quatre buts encaissés en cinq matches, les tricolores ont seulement la huitième meilleure défense du championnat d'Europe. Pourtant, les Bleus ont affronté des équipes plutôt modestes avec des attaquants qui étaient loin d'être des cadors. Thomas Müller et Julian Draxler, pour ne citer qu'eux, n'ont rien à voir avec le Nantais Kolbeinn Sigthorsson ou le Roumain Bogdan Stancu. Si durant la phase de poules l'arrière-garde française n'a pas été grandement mise à contribution, elle n'a pas vraiment rassuré non plus. Pis, depuis le passage aux matches à élimination directe, son rendement inquiète.

SERVICE

Un manque d'automatisme

Bien évidemment, les absences de Mamadou Sakho et Raphaël Varane peuvent expliquer en grande partie les maux qui touchent les Bleus. Laurent Koscielny a vu son statut passer de remplaçant en sélection à patron de la défense en seulement quelques mois. Le Gunner donne satisfaction. Ce qui est moins le cas de son partenaire en charnière centrale. Convoqué sur le fil dans le groupe des vingt-trois, Adil Rami n'est pas à son aise depuis le début de la compétition. En grande difficulté face à l'Irlande, le Sévillan était souvent en retard dans ses interventions et a pris un carton jaune le privant du quart de finale. Une grande interrogation demeure à propos de sa capacité à être au niveau lors des grands rendez-vous.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Si pour sa première sélection Samuel Umtiti a laissé une assez bonne impression, il reste toutefois trop peu inexpérimenté à ce niveau. La probabilité de le voir débuter face à l'Allemagne est assez faible. le Lyonnais a en plus été fautif sur le premier but de l'Islande. Que dire de l'entrée en jeu d'Eliaquim Mangala ? Les premières minutes du défenseur de Manchester City dans la compétition n'ont certainement pas convaincu Didier Deschamps de lui donner plus de temps de jeu.

Les latéraux timides

Bacary Sagna a, lui, été peu inquiété face à l'Islande sur son couloir droit. Mais son apport offensif a été moindre. On aurait aimé le voir plus attaquer lors des quarts de finale. Il est tout de même à l'origine du troisième but. Le joueur de Manchester City peut toutefois être encore plus présent. Même constat ou presque pour Patrice Evra. S'il n'a pas été grandement inquiété, l'arrière gauche est tout de même impliqué sur les deux buts des Islandais. Sur le premier, il ne sort pas sur le porteur de balle et sur le deuxième, il est battu de la tête. Influent en dehors du terrain, le joueur de 35 ans n'a pas le rendement espéré sur le terrain. Pour gagner jeudi soir contre l'Allemagne, "Tonton Pat" devra faire un gros match et emmener l'arrière-garde tricolores dans son sillage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783975316
Euro 2016 : la défense, le gros point noir des Bleus
Euro 2016 : la défense, le gros point noir des Bleus
DÉCRYPTAGE - L'équipe de France affrontera l'Allemagne en demi-finale de l'Euro avec une défense sans aucune réelle certitude, qui suscite l'inquiétude face à l'armada offensive de la Nationalmannschaft.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-la-defense-le-gros-point-noir-equipe-de-france-7783975316
2016-07-05 17:08:21
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xq9gGIShBN_9tEcqZDYkYQ/330v220-2/online/image/2016/0619/7783746352_adil-rami-face-a-embolo-lors-de-suisse-france-a-lille-dimanche-19-juin.jpg