1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Euro 2016 : Griezmann, de remplaçant à sauveur
2 min de lecture

Euro 2016 : Griezmann, de remplaçant à sauveur

DÉCRYPTAGE - Remplaçant au coup d'envoi, Antoine Griezmann a délivré les Bleus lors de son entrée en jeu contre l'Albanie (2-0) avec un but important pour la suite de la compétition.

Antoine Griezmann a marqué contre l'Albanie, le mercredi 15 juin au stade Vélodrome
Antoine Griezmann a marqué contre l'Albanie, le mercredi 15 juin au stade Vélodrome
Crédit : Thanassis Stavrakis/AP/SIPA
Sébastien Martins

Critiqué après sa prestation mitigée lors de la victoire de l'Équipe de France contre la Roumanie (2-1), Antoine Griezmann s'est retrouvé relégué sur le banc de touche face à l'Albanie. Didier Deschamps lui a préféré Kingsley Coman et Anthony Martial dans le onze de départ. L'attaquant de l'Atlético Madrid a dû prendre son mal en patience et observer ses coéquipiers se casser les dents contre la défense albanaise. 

Le sélectionneur des Bleus a décidé de faire entrer en jeu sa star à la 68e minute en espérant qu'il fasse la différence. À l'image de ses coéquipiers, le natif de Mâcon n'a pas été en grande réussite avant cette fatidique 90e minute. Alors que l'on se dirigeait vers un match nul, Adil Rami, sur un centre venu de la droite, trouvait Antoine Griezmann dont la tête croisée venait finir sa course au fond des filets (90e). Le but de la délivrance synonyme de qualification pour les Bleus. Si Dimitri Payet est venu parachever ce succès (95e), c'est bel et bien le joueur de l'Atlético Madrid qui ressort grandi de ce match.

Une animation offensive intermittente

Annoncé comme cramé après une longue saison avec son club, Antoine Griezmann a fait taire les critiques au moins jusqu'au prochain match des Bleus. Sa prestation lui a d'ailleurs très certainement permis d'assurer sa place dans le onze de départ face à la Suisse. Après Dimitri Payet lors du match d'ouverture contre la Roumanie (2-1) le vendredi 10 juin, Antoine Griezmann a, à son tour, endossé le costume de sauveur de la patrie. Un rôle qu'il a certes l'habitude d'occuper en club, mais qui n'augure rien de bon pour l'Équipe de France.

SERVICE

En effet, les deux matches contre la Roumanie et l'Albanie alertent quant au réel niveau des Bleus depuis le début de la compétition. L'animation offensive, si brillante durant les matches amicaux, est trop intermittente. Les trois joueurs de l'attaque française se mettent à jouer tour à tour. Un coup Payet, un coup Griezmann. S'ils veulent aller au bout et remporter la compétition, les Bleus vont devoir arrêter de se reposer sur un seul joueur et s'appuyer sur un collectif plus solide. En tout cas une chose est sûre, ce but va faire énormément de bien à Antoine Griezmann et pourrait même le libérer pour la suite de la compétition.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/