4 min de lecture Trophées UNFP

EN IMAGES - Umtiti, Lacazette, Koziello, Dembélé... Le 11 des joueurs oubliés par les Trophées UNFP

L'équipe-type de l'UNFP a couronné 8 joueurs de PSG, malgré plusieurs joueurs qui auraient mérité d'y figurer après une saison accomplie en Ligue 1.

Le portier lillois Vincent Enyeama tient la deuxième défense de Ligue 1 Crédits : FEP / Panoramic / Philippe LECOEUR | Date : 06/02/2016
11 >
Le portier lillois Vincent Enyeama tient la deuxième défense de Ligue 1 Crédits : FEP / Panoramic / Philippe LECOEUR | Date : 06/02/2016
Fabinho est l'indéboulonnable joueur de Leonardo Jardim Crédits : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Date : 20/02/2016
Loïc Perrin, le pilier de l'AS Saint-Étienne, dans le groupe élargi des Bleus Crédits : PASCAL PAVANI / AFP | Date : 09/01/2015
Samuel Umtiti est devenu le patron de la défense de l'OL Crédits : AFP | Date : 09/05/2016
Djibril Sidibé a livré une saison somptueuse sur le côté gauche de la défense lilloise Crédits : FRED TANNEAU / AFP | Date : 09/05/2016
Maxime Gonalons stabilise le jeu de l'OL pour que les artistes s'expriment Crédits : AFP/P.Merle | Date : 24/09/2014
Vincent Koziello, le jeune prodige de l'OGC Nice Date : 09/05/2016
Cheikh Ndoye, meilleur joueur d'un Angers renversant Crédits : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Date : 09/05/2016
Ousmane Dembélé est la pépite de l'année avec Renne Date : 09/05/2016
Alexandre Lacazette tentera de confirmer son triplé face à Nancy le dimanche 14 août. Crédits : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Date : 09/05/2016
Valère Germain a confirmé son talent et sa finesse avec Nice Crédits : AFP/B.Langlois | Date : 09/05/2016
1/1
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Les Trophées de l'UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) ont couronné les meilleurs joueurs de la saison de Ligue 1 2015-2016, avec à la clé une razzia du PSG lors du onze-type de la saison. En effet, les votants constitués des joueurs de Ligue 1 eux-même, ont composé une équipe avec 8 joueurs du Paris Saint-Germain. Seuls Steve Mandanda, Lassana Diarra et Hatem Ben Arfa sont venus bousculer la domination du quadruple champion de France consécutif. Cerise sur le gâteau, Zlatan Ibrahimovic a été élu pour la troisième fois en 4 ans meilleur joueurs du championnat

Néanmoins, si le vote ne souffre pas vraiment de contestation en terme de valeur intrinsèque des joueurs élus dans le l'équipe-type de l'UNFP, il semble que quelques joueurs aurait été au moins aussi légitimes sur la dynamique de la saison, qui est le véritable critère de sélection. D'ailleurs, ce 11 alternatif "PSG free" aurait une belle allure. 

Enyeama devant une défense de fer

Dans le secteur défensif, les joueurs de Ligue 1 ont choisi Steve Mandanda devant le "back four" du PSG (Aurier, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell). Un choix de valeur absolu que la saison aurait pu (dû ?) bousculer. Ainsi, Enyeama a été le gardien inébranlable de Lille, deuxième défense du championnat. Finaliste de la Coupe de la Ligue, exceptionnel sur beaucoup de matches et régulier dans l'excellence, le Nigérian méritait aussi sa place dans le 11. Son coéquipier Dibril Sidibé, décisif et incisif tout au long de la saison, a explosé sur le côté gauche, lui le droitier. Si Maxwell a été impeccable, le jeune joueur de 23 ans a été excellent. Sur le côté droit, Fabinho a été l'unique satisfaction complète de l'AS Monaco, qui est en course pour terminer sur le podium

Si Aurier bénéficie d'un côté spectaculaire et de l'exposition du PSG, Fabinho est sans doute plus technique, plus intelligent tactiquement et n'a en outre pas occasionné de scandale à son club. Il est peut-être même le meilleur à ce poste en championnat. Enfin, la charnière centrale Perrin-Umtiti est composée de deux joueurs sans lesquels Saint-Étienne et Lyon seraient bien démunis. Les deux sont d'ailleurs des candidats légitimes à l'Euro 2016 en l'absence de Mamadou Sakho. Il sont un duo parfait pour une défense équilibrée dont chaque membre a montré de grosses qualités cette saison. 

Gonalons le patron, Ndoye et Koziello les révélations

À lire aussi
Kylian Mbappé avec le PSG, le 23 février 2019 au Parc des Princes sondage
Trophée UNFP : Mbappé meilleur joueur pour 60 % des Français

Au milieu, si Lassana Diarra a éclaboussé de sa classe plusieurs matches au point de devenir incontournable en équipe de France, son Olympique de Marseille a fait une saison catastrophique (maintenu à la 36e journée). À l'inverse, Maxime Gonalons a tenu l'OL dans la tempête en bon capitaine, et a stabiliser l'équipe lors de son redressement jusqu'à terminer à la deuxième place. Devant la défense, dans ce 11 alternatif, il assure la couverture de Vincent Koziello et Cheikh Ndoye, deux révélations de la Ligue 1. Le second est le capitaine d'Angers, l'excellent promu qui termine sa saison sans pression. 

Décisif et avec un gros volume de jeu, ses 9 buts ont souvent rapporté des points importants à son équipe. Sa première saison en Ligue 1 à 30 ans est une réussite, il mérite un accessit. Dans un autre registre, la tornade Koziello a été un vent de fraîcheur sur le championnat, à l'image de Nice. Milieu à tout bien faire, capable de ratisser mais aussi de se porter vers l'avant pour servir les attaquants, son visage d'adolescent et ses 20 ans tranchent avec son QI football au-dessus de la moyenne qui lui permet de dominer les athlètes du milieu malgré son gabarit léger (1m68 et 58 kg) . L'avenir lui appartient, que ce soit à Nice ou ailleurs. 

Une attaque 100% française

Si l'on met de côté l'intouchable Zlatan Ibrahomivic, il est possible de construire une attaque de Ligue 1 différente de celle des Trophées UNFP. Ainsi, Ousmane Dembélé peut parfaitement intégrer ce 11 en meneur de jeu derrière deux attaquants. Le Rennais est le meilleur espoir de la saison et a claqué 12 buts et donné 5 passes décisives. En l'absence de Paul-Georges Ntep miné par les blessures, il a été le dynamiteur d'une équipe bretonne finalement décevante. Mais l'international espoir a de son côté éclairé certains matches de son talent. Sa marge de progression est immense, et elle devrait se développer à l'étranger, avec un transfert très important financièrement

Devant, un duo d'attaque aussi complémentaire que spectaculaire a enflammé la L1. Valère Germain, sans tapage mais avec beaucoup de talent et de finesse technique, en est à 14 buts et 6 passes décisives. Ignoré par Monaco (avec qui il est sous contrat), il a démontré qu'il était un formidable joueur dans une équipe qui produit du jeu. Dans l'absolu, et si Jean-Michel Aulas veut une petite piste, il serait un parfait complément d'Alexandre Lacazette, lui aussi choisi dans cette équipe dans une attaque à deux pointes. Irrésistible depuis janvier après une phase aller délicate, il termine en cartonnant tous les adversaires imprudents qui osent laisser un espace à ce joueur qui sent le but et signe une deuxième saison consécutive à plus de 20 buts. Didier Deschamps en fera-t-il un invité de la liste des 23 ? Réponse le 12 mai à 20h. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Trophées UNFP Ligue 1 Uber Eats Alexandre Lacazette
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants