2 min de lecture Ligue 1 Conforama

PSG : 5 pistes pour remplacer Unai Emery

EN IMAGES - Si le PSG ne bat pas Lorient mercredi 21 décembre au Parc des Princes (20h50), son entraîneur basque sera proche de la sortie.

Unai Emery et Hatem Ben Arfa, au Parc des Princes lors de PSG-ASSE le 9 septembre 2016 Crédits : FRANCK FIFE / AFP | Date : 20/09/2016
6 >
Unai Emery et Hatem Ben Arfa, au Parc des Princes lors de PSG-ASSE le 9 septembre 2016 Crédits : FRANCK FIFE / AFP | Date : 20/09/2016
Fabio Capello en juin 2014 Crédits : Ivan Sekretarev/AP/SIPA | Date : 20/12/2016
L'Italien Roberto Mancini le 10 janvier 2016 Crédits : AFP/A.Pizzoli | Date : 20/01/2016
L'ancien sélectionneur des Pays-Bas, Guus Hiddink, le 31 mars 2015 Crédits : AFP | Date : 19/12/2015
Louis Van Gaal en août 2015 Crédits : AFP/O.Scarf | Date : 10/09/2015
Patrick Kluivert en septembre 2016 Crédits : NIVIERE/SIPA | Date : 17/12/2016
1/1
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Philippe Sanfourche

À la veille de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et Lorient, mercredi 21 décembre dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1, la dernière avant la trêve hivernale, les dirigeants parisiens s'interrogent sur le sort de leur entraîneur Unai Emery. Plusieurs noms sortent du chapeau pour un éventuel remplacement en cas de nouvelle contre-performance face aux Merlus.

Il y a d'abord les pistes italiennes. Fabio Capello, 70 ans, libre depuis plus d'un an et son éviction de la sélection russe, a démenti tout contact avec le PSG. La piste menant à Roberto Mancini, 52 ans, qui sort de deux expériences contrastées à Manchester City et l'Inter Milan, semble plus sérieuse. Des contacts ont déjà été établi par le passé.

Qatar Sports Investments, le propriétaire du club de la capitale, pourrait aussi envisager de passer "en mode commando" pour sauver la saison, avec les profils autoritaires des expérimentés techniciens néerlandais Guus Hiddink (même âge que Capello) ou Louis Van Gall (65 ans). Autre Batave dont le nom revient ces dernières heures : Patrick Kluivert. L'actuel directeur du football à Paris est passé sur le banc du FC Twente et de... Curaçao, outre des expériences d'adjoint de Van Gaal à Alkmaar et en sélection des Pays-Bas.

Gagner pour conserver Emery

Mais la vérité, c'est surtout que les dirigeants parisiens ne souhaitent qu'une victoire contre Lorient pour éteindre l'incendie, conserver Unai Emery et s'activer à plein temps sur le mercato d'hiver. Car à peine six mois après avoir du verser pas loin de 25 millions d'euros d’indemnités à Laurent Blanc, signer un nouveau chèque de 10 millions enverrait à toute l'Europe un signal de détresse, de gabegie, et réduirait à néant le travail de crédibilité entamé il y a cinq ans pour s'asseoir à la table des grands.

À lire aussi
L'Olympique Lyonnais a concédé le match nul sur sa pelouse contre Dijon Ligue 1 Conforama
Ligue 1 : l'Olympique Lyonnais tenu en échec par Dijon

C'est avant tout de stabilité dont le PSG a besoin pour enraciner son nouveau projet sportif et tenter d'attirer à nouveau des stars de plus en plus réticentes à rejoindre la capitale. Match après match, l'ombre de Zlatan Ibrahimovic, parti à Manchester United, plane sur les terrains où joue Paris, et plus encore dans le vestiaire.

L1-19e journée : programme et classement

Mercredi 21 décembre (tous les matches à 20h50) :
Nantes - Montpellier 
Monaco - Caen 
Saint-Etienne - Nancy 
Dijon - Toulouse 
Metz - Guingamp 
Bordeaux - Nice 
Paris SG - Lorient 
Lyon - Angers 
Lille - Rennes 
Bastia - Marseille 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain EA Guingamp
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants