1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du monde 2022 : Cannes, Caen, Dijon... Ces villes qui diffuseront les matches sur grand écran
2 min de lecture

Coupe du monde 2022 : Cannes, Caen, Dijon... Ces villes qui diffuseront les matches sur grand écran

ENQUÊTE RTL - À Toulon, Cannes ou encore Dijon, il y aura bien des écrans géants pour les supporters pendant le Mondial de football. Ces villes dénoncent un boycott hypocrite de la compétition.

Le logo de la prochaine Coupe du monde (image d'illustration).
Le logo de la prochaine Coupe du monde (image d'illustration).
Crédit : AFP
Coupe du monde 2022 : Toulon, Dijon, Cannes... Des maires dénoncent un "boycott hypocrite"
00:01:51
Morad Djabari

Paris, Lille, Marseille, Lyon, Bordeaux... De plus en plus de villes s'apprêtent à boycotter le Mondial de football au Qatar. Sur les 20 plus grandes villes de France, 17 ont pour l'instant décidé de ne pas retransmettre les matches. Certaines à l'inverse comptent bien installer leurs écrans géants pour leurs supporters, refusant ce qu'elles considèrent comme une forme d'hypocrisie à quelques semaines de la compétition.

C'est le cas de Cannes, Caen ou encore Dijon. Comme à chaque Coupe du monde, des écrans géants seront installés pour les plus de 150.000 habitants, mais cette fois en intérieur, dans un Zénith. François Rebsamen, le maire, pense qu'il fallait se mobiliser il y a déjà plusieurs années.

"Je ne suis pas ce mouvement fait de postures un peu hypocrites qui consiste à faire semblant de découvrir aujourd'hui que ça se déroulera au Qatar. Cette annonce de boycott, c'est exactement l'inverse de ce qu'on peut attendre pour améliorer le droit du travail là-bas et dénoncer les dérives et sûrement faire avancer les choses", dit-il.

Ce débat est ridicule

Hubert Falco, maire de Toulon

À quelques semaines du Mondial et en pleine période de sobriété énergétique où il faut limiter les dépenses, ces grandes villes qui ont décidé de ne pas organiser de fan zones en intérieur coûtant plusieurs milliers d'euros, c'est de l'opportunisme selon Hubert Falco, le maire de Toulon.

À écouter aussi

"Ce débat aujourd'hui est ridicule. De toute manière, les gens vont regarder la Coupe du monde sur leurs écrans. Ne privons pas nos concitoyens et concitoyennes de ce plaisir de se rassembler, d'avoir tous le même maillot bleu blanc rouge et de crier 'Allez la France'", affirme-t-il au micro de RTL. 

D'autres villes comme Nice, Montpellier ou Perpignan se décideront en fonction du parcours des Bleus lors de cette Coupe du monde. Jeudi 6 octobre, la Première ministre Élisabeth Borne a fait savoir qu'elle n'avait pas prévu d'aller au Qatar pour le Mondial. Seule la ministre des Sports devrait faire le déplacement pour encourager les Bleus.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire