1 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 : "La Côte d'Ivoire ne méritait pas de perdre", selon Lamouchi

La Côte d'Ivoire est tombée avec les honneurs face à la Colombie (2-1), lors de la deuxième journée du groupe C de la Coupe du monde. Mais, pour Sabri Lamouchi, le sélectionneur français des Ivoiriens, la défaite est "injuste".

Didier Drogba, battu par Abel Aguilar, le 19 juin 2014, à Brasilia.
Didier Drogba, battu par Abel Aguilar, le 19 juin 2014, à Brasilia. Crédit : EVARISTO SA / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La Colombie y est presque. Après avoir battu la Côte d'Ivoire (2-1), à Brasilia, les coéquipiers de James Rodriguez n'ont plus qu'à attendre un résultat favorable lors du match entre le Japon et la Grèce pour atteindre les huitièmes de finale de la Coupe du monde pour la première fois depuis 1990. Mais, du côté des Éléphants, la pilule a du mal à passer.

"La Côte d'Ivoire ne méritait pas la défaite", a ainsi assuré Sabri Lamouchi, le sélectionneur ivoirien. "La Colombie a joué avec beaucoup de malice et d'expérience. Ils nous ont attendus sur nos erreurs et il y en a eu. On perd injustement". Les statistiques ne lui donnent pas forcément tort: la Selefanto a eu la possession (55% contre 45%), les occasions (12 frappes cadrées contre huit) et le ballon (27 minutes contre 22).

Kolo Touré confiant

Mais, en football plus qu'ailleurs, les chiffres ne font pas tout. La réalité du terrain a donné les trois points à la Colombie. Kolo Touré, qui pourrait bien prendre place au coeur de la défense à la place d'un Didier Zokora suspendu, se voulait pourtant positif. 

"Contre la Grèce, il faudra gagner. Juste gagner. On n'a pas le choix. Mais je suis positif. Avec ce qu'on a vu sur ce match, on va se qualifier. J'ai confiance", a confié le joueur de Liverpool. "Après, si je dois débuter, tant mieux. Mais c'est le coach qui décide, je le laisse faire. On va voir ce que je peux apporter."

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Avec ou sans l’aîné des frères Touré, face à la Grèce, les coéquipiers de Didier Drobga n'ont pas d'autre alternative. Tout autre résultat qu'une victoire renverrait les Éléphants à Abidjan plus tôt que prévu. "On va vite récupérer et rester la tête haute", affirme un Lamouchi visiblement déçu. "Il faudra aller chercher la victoire contre la Grèce."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Colombie Didier Drogba
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants