1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du monde 2014 : l'Allemagne et le Ghana offrent un nul de toute beauté
3 min de lecture

Coupe du monde 2014 : l'Allemagne et le Ghana offrent un nul de toute beauté

COMPTE-RENDU - L'Allemagne et le Ghana ont fait match nul 2-2 samedi 21 juin lors de la rencontre du groupe G de la Coupe du monde.

Neuer face au Ghana
Neuer face au Ghana
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

On attendait ce match de l'Allemagne avec impatience tant cette équipe avait été la seule à faire une grosse impression lors de son entrée en matière face au Portugal, avec une balade 4-0 et un jeu brillant. Mais cette Nationalmannschaft bourrée de talent est tombée sur un os, une équipe du Ghana battue par les États-Unis lors du premier match, mais arrivée dans des dispositions bien différentes

Rapides, intenses et agressifs, les Blacks Stars ont sorti leur plus belle palette pour obliger leurs adversaires à jouer un match au couteau. Au final, le spectacle a été d'une qualité exceptionnelle, à l'image de la Coupe du monde. 

Un Ghana enfin à son niveau

Dès le coup d'envoi, on s'est rendu compte que la rencontre allait être un dur combat au milieu, alimenté par une densité physique impressionnante des Ghanéens. Mais face à la maestria technique allemande, il fallait être surtout attentif à la perte de balle. De fait, les coéquipiers de Philip Lahm ont montré dès la 10e minute leur faculté de propulsion vers l'avant. Lancé par Götze en profondeur, Özil retrouvait son coéquipier qui centrait pour Müller. Le buteur donnait en retrait pour Kroos seul à 18 mètres mais sa frappe était contrée par Mensah. 

Moins timorés que face aux États-Unis, les Ghanéens se sont montrés dangereux dans la foulée à la suite d'une frappe de 25 mètres d'Atsu sur laquelle Manuel Neuer s'est couché finalement (13e). Mais le ballon était allemand et les combinaisons étaient de toute beauté, surtout quand Kroos était à la baguette. Le Bavarois trouvait Özil côté droit dont le centre n'a pas pu être repris par Müller, devancé par un défenseur des Black Stars. 

L'Allemagne en difficulté

À lire aussi

Passée la demi-heure de jeu, le match s'est retrouvé bien plus équilibré avec un Ghana un peu plus haut et des milieux plus au contact des allemands. Muntari profitait alors d'un ballon perdu par Lahm pour frapper de 30 mètres, obligeant Neuer à un arrêt des poings. La Nationalmannschaft devait jouer plus vite, en une touche de balle, pour échapper à la pression ghanéenne mais il manquait cette symphonie de mouvements sans ballon qui avait fait exploser le Portugal

Au moment de rentrer au vestiaire, la dynamique était sensiblement en faveur du Ghana, face à des Allemands techniquement propres mais sans possibilités de percussion, l'absence de Marco Reus se faisait sentir, ainsi que celle de latéraux de métier. Il fallait être plus vertical dans le jeu et la seconde période a confirmé ce changement lorsque Müller a envoyé un centre que Götze reprenait de la tête et du genou (en fermant les yeux) pour tromper Dauda. 

Klose rejoint Ronaldo

Les hommes de Joachim Löw avait fait le plus dur, mais cette équipe n'a pas eu la moelle pour empêcher un retour de Black Stars déchaînés. Sur un centre de la droite d'Afful, André Ayew, comme lors de ses plus belles soirées avec l'OM, s'est élevé au-dessus des géants adverses pour claquer le ballon et battre Neuer. Les jeux n'étaient pas faits, et rien n'allait plus pour la Nationalmannschaft, définitivement mise en difficulté... qui s'est retrouvée la tête sous l'eau lorsque Muntari a envoyé Gian au face à face pour tromper Neuer à la 62e minute. 

Survolté, les flèches ghanéennes avalaient les espaces et Jordan Ayew "mangeait la feuille" sur un 3 contre 2 qu'il a joué en solo. Il était temps pour Löw de lancer Miroslav Klose et Schweinsteiger à la place de Khedira et Götze. Un coaching gagnant comme il est coutume de dire, car sur un corner dévié au premier poteau par Höwedes, Klose a ramené son équipe à 2-2, égalant le record de Ronaldo avec 15 buts inscrits en Coupe du monde. 

Un nul sublime

Schweini le patron de retour de blessure et Klose le "renard des surfaces" ont transfiguré le jeu teuton et le dernier quart d'heure s'annonçait bouillant. Les attaques fusaient de chaque côté et ça sentait le break à chaque moment. Müller, lancé en profondeur par Klose, butait sur un défenseur revenu en catastrophe (84e). Deux minutes plus tard, Özil a vu sa passe contrée alors qu'elle allait servir un caviar à Tomas Müller. De l'autre côté, Jordan a obligé Neuer à se coucher sur une frappe de 25 mètres. 

La bataille n'a finalement pas accouché d'un vainqueur, si ce n'est le football, encore une fois lors de ce Mondial de très haut niveau. La Nationalmannschaft va donc devoir s'employer face aux États-Unis pour valider sa qualification et la première place. Pour la Ghana, il faudra gagner face à la Bosnie et sans soute attendre le résultat de l'autre rencontre. 

Groupe G du Mondial 2014
Groupe G du Mondial 2014
Crédit : AFP/MAB/PLD P. PIZARRO/M. BRUNENGO
La rédaction vous recommande
Concours

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.