3 min de lecture CAN

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire défie le Ghana pour un 2e titre continental

PRÉSENTATION - Les Éléphants et les Black Stars s'affrontent en finale de la Coupe d'Afrique des Nations, dimanche 8 février (20h). Les deux formations ont connu des débuts difficiles avant de monter en puissance.

Kolo Touré avec la Côte d'Ivoire en janvier 2015
Kolo Touré avec la Côte d'Ivoire en janvier 2015 Crédit : AFP/I.Sanogo
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

À l'issue de la première journée de compétition, on ne les aurait pas imaginé à pareille fête deux semaines plus tard. Malgré des entames ratées, la Côte d'Ivoire et le Ghana s'affrontent pour le titre continental dimanche 8 février à Malabo.

Les Ivoiriens ont rattrapé leur faux-départ

On ne donnait pas cher de la peau des Éléphants à l'issue du premier match. Le coup de sang de Gervinho face à la Guinée, sanctionné d'un carton rouge logique, semblait obscurcir l'horizon de la sélection ivoirienne. Après un match nul obtenu face au Mali de Seydou Keita lors de la deuxième rencontre, elle a obtenu sa qualification lors de l'ultime journée du Groupe D, en venant à bout du Cameroun.

Cette qualification obtenue au forceps a libéré la Côte d'Ivoire, qui n'a fait qu'une bouchée de l'Algérie, pourtant favorite de l'épreuve, en quarts de finale (3-1), puis de la République Démocratique du Congo (3-1).

Yaya Touré en forme ascendante

S'il n'était que peu en vue pendant les phases de poules, les matchs décisifs ont réveillé Yaya Touré. Le milieu de terrain relayeur, élu meilleur joueur africain lors des quatre dernières années, évolue dans un poste plus reculé que dans son club de Manchester City. Ce qui ne l'a pas empêché d'inscrire l'un des plus beaux buts de la compétition face à la RDC.

À lire aussi
Junior Agogo (gauche) et le gardien Mark Schwarzer lors d'un match entre le Ghana et l'Australie football
L'international ghanéen Junior Agogo est décédé à l'âge de 40 ans

Présent aux deux finales de CAN perdues aux tirs au but (2006 et 2012), le capitaine est forcément très attendu, et d'abord par son sélectionneur. "J'avais dit avant la demi-finale qu'il serait présent, et on l'a vu : son but fantastique n'est pas venu par hasard, a souligné ce samedi Hervé Renard. Ce genre de joueurs fantastiques est toujours prêt pour les matches importants. Ils n'ont pas la pression. L'adrénaline de la compétition les rend différents". 

Le Ghana "vient de loin"

Après une préparation de compétition chaotique, le Ghana a finalement retrouvé le chemin qui l'avait mené en finale en 2010. "On a eu trois sélectionneurs en six mois", rappelle André Ayew. À 25 ans à peine, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille est l'un des cadres des Black Stars, pour qui il devrait honorer sa 62e sélection dimanche 8 février à l'occasion de la grande finale à Malabo.

Pour lui, la finale perdue il y a 5 ans face à l'Égypte est loin derrière : "On manquait d'expérience. Cette fois, on a plus d'expérience, on espère que cette finale sera la bonne. Les gens ont oublié la finale en Angola. On va faire notre boulot et tout donner. J'espère que les dieux du football seront de notre côté".

Même son de cloche pour le sélectionneur ghanéen Avram Grant. "On vient de loin, personne ne misait sur nous, a dit le technicien israélien, qui a pris ses fonctions à la tête de la sélection du Ghana il y a à peine deux mois. "Je travaille avec l'équipe depuis le 1er décembre, j'ai eu très peu de temps. Ce n'était pas facile en si peu de temps. J'ai dormi deux heures par nuit, à regarder des vidéos. On peut toujours faire mieux, mais je pense qu'on a bien fait".

Deux démonstrations lors des matchs décisifs

Après un premier match perdu face au Sénégal, les coéquipiers d'Asamoah Gyan ont corrigé le tir face à l'Algérie puis contre l'Afrique du Sud, avant d'impressionner lors des matchs couperets (victoires 3-0 face à la Guinée puis contre la Guinée Équatoriale)
.
"Demain (dimanche), c'est un nouveau défi, le dernier défi du tournoi, a-t-il relevé. Ce groupe a montré qu'il sait se battre et jouer au foot, on peut être fiers de ce groupe" s'est félicité Grant. Dimanche, le Ghana visera une 5e couronne continentale, après un dernier titre qui remonte à 1982.

Le tableau de la Coupe d'Afrique des Nations 2015
Le tableau de la Coupe d'Afrique des Nations 2015 Crédit : P. Pizarro / V. Lefai / AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
CAN Ghana Côte d'Ivoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants