1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ben Yedder, Hernandez, Pavard... Ils jouent gros face à la Colombie et la Russie
3 min de lecture

Ben Yedder, Hernandez, Pavard... Ils jouent gros face à la Colombie et la Russie

ÉCLAIRAGE - Les Bleus sont rassemblés à Clairefontaine pour deux matches amicaux, face à la Colombie et la Russie. Certains joueurs sont attendus au tournant à trois mois de la Coupe du monde (14 juin-15 juillet).

Wissam Ben Yedder à Clairefontaine le 22 mars 2018
Wissam Ben Yedder à Clairefontaine le 22 mars 2018
Crédit : CHRISTOPHE SAIDI/SIPA
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Depuis plus de 24 heures maintenant, les Bleus sont de retour à Clairefontaine. À trois mois de la prochaine Coupe du monde, l'équipe de France de football entame son ultime ligne droite avant de s'envoler pour la Russie avec l'objectif notable de décrocher une seconde étoile dorée sur son maillot. 

Mais avant cette échéance internationale, les Bleus vont pouvoir juger leur état de forme face à la Colombie (le 23/03 au Stade de France) et la Russie (le 27/03 à Saint-Pétersbourg). Pour cela, Didier Deschamps a fait appel à un groupe de 24 joueurs.

L'occasion pour les Bleus de se retrouver, développer la cohésion de groupe et surtout de travailler les automatismes alors que certains joueurs ont été appelés pour la toute première fois dans cette liste. Entre anciens et nouveaux, le lien va devoir rapidement se faire sous peine de louper le wagon du Mondial. 

Ben Yedder et Hernandez... À voir

Wissam Ben Yedder et Lucas Hernandez débarquent en effet avec le costume de "petits nouveaux" dans les allées du centre d'entraînement des Bleus. À respectivement 27 ans et 22 ans, ils espèrent bien prouver que cette première convocation n'est pas une simple surprise malgré les absences de certains habitués de l'équipe de France.

À lire aussi

Wissam Ben Yadder, l'ancien attaquant de Toulouse aujourd'hui à Séville, bénéficie en effet du forfait d'Alexandre Lacazette en pointe. Mais alors, qui accompagnera Antoine Griezmann et Olivier Giroud ? Le Gunners, opéré d'un genou courant février, devrait prochainement revenir sur les terrains. Reste à savoir si l'ancien leader offensif de l'Olympique Lyonnais arrivera à faire oublier au sélectionneur sa saison en demi-teinte du côté d'Arsenal.

Lucas Hernandez profite de son côté de la méforme de Laywin Kurzawa. Le défenseur parisien, souvent critiqué pour ses performances avec le Paris Saint-Germain, n'a pas été convoqué. Le latéral gauche de l'Atlético de Madrid s'inscrit ainsi en remplaçant de Lucas Digne. Ce dernier, peu utilisé au FC Barcelone, a malgré tout convaincu lors des dernières sorties internationales.

Pavard, Tolisso, Lemar... À valider

Véritable surprise de la précédente liste tricolore, Benjamin Pavard a de nouveau obtenu la confiance du sélectionneur. Le défenseur de Stuttgart, en Bundesliga, continue de se faire un nom en France. Il semble de plus en plus s'imposer comme la doublure de Djibril Sidibé.

Au milieu, aucune surprise n'est à souligner dans la liste de Didier Deschamps. Derrière les indéboulonnables N'Golo Kanté, Paul Pogba et Blaise Matuidi, le sélectionneur a fait confiance à Corentin Tolisso, Thomas Lemar et Adrien Rabiot. Si le Munichois, le Monégasque et le Parisien semblent en pôle position pour la Coupe du monde, ces derniers doivent malgré tout confirmer leurs bonnes performances en club et en sélection.

Même constat pour Florian Thauvin. Dans un secteur offensif particulièrement embouteillé, le Marseillais s'est petit à petit fait une place dans l'effectif tricolore. Kingsley Coman et Nabil Fékir blessés, Dimitri Payet vieillissant... Le joueur de 25 ans a une occasion en or de faire un pas de plus vers la Russie.

Dembélé... À retrouver

C'est un retour de poids dans les rangs bleu-blanc-rouge. Ousmane Dembélé, attraction du dernier mercato estival avec Kylian Mbappé et Neymar, revient après de longs mois de blessures à la cuisse gauche. Alors qu'il regagne peu à peu sa place dans les rangs blaugranas, le temps lui est compté pour s'imposer de nouveau en Bleu. 

Mais ce retour s'apparente comme un véritable encouragement de la part de Didier Deschamps, qui semble compter sur sa vitesse et sa technique, en vue du Mondial. "L'été a été compliqué pour lui. Il est bien revenu, il a pu enchaîner quelques matches, et ses dernières performances prouvent qu'il a retrouvé des jambes, du jus, avec ses caractéristiques spécifiques de vitesse, sa capacité à éliminer. Et s'il fait marquer ou marque, c'est encore mieux, c'est encore là qu'il doit s'améliorer", a indiqué le sélectionneur selon des propos rapportés par L'Équipe.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/