1 min de lecture Mexique

André-Pierre Gignac a été évacué en plein match après un violent choc

Durant la finale aller du championnat mexicain, l'attaquant tricolore a dû être évacué à la suite d'un choc avec un joueur adverse.

André-Pierre Gignac sous le maillot des Tigres en décembre 2015.
André-Pierre Gignac sous le maillot des Tigres en décembre 2015. Crédit : Eduardo Verdugo/AP/SIPA
Maxime Magnier

Grosse frayeur pour André-Pierre Gignac, jeudi 22 décembre au soir. Alors qu'il disputait la finale aller du championnat du Mexique avec son équipe des Tigres de Monterrey, l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille a dû quitter la pelouse sur une civière.

L'attaquant a violemment heurté Bruno Valdez, le défenseur de l'América, l'équipe adverse, à la suite de quoi les médecins ont constaté une courte perte de mémoire chez l'international français, comme le rapporte la chaîne locale Televisa qui cite les médecins du club. André-Pierre Gignac, équipé d'une minerve et à qui les premiers soins ont été prodigués sur la pelouse, a donc quitté ses coéquipiers sur une civière.

Après la rencontre, l’entraîneur des Tigres de Monterrey Ricardo Ferretti s'est présenté en conférence de presse, rassurant sur l'état de santé de son attaquant. Il a affirmé attendre de bonnes nouvelles sur la santé d'André-Pierre Gignac, précisant tout de même qu'il fallait "attendre au moins 24 heures pour savoir quelle est la situation" exacte.

L'attaquant tricolore avait ouvert le score pour les Tigres en toute fin de première période avant que l'América n'égalise. Après ce match nul (1-1), les deux équipes se retrouveront dans la nuit de dimanche 25 à lundi 26 décembre pour le match retour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mexique André-Pierre Gignac Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants