1. Accueil
  2. Sport
  3. Bayern Munich : enquête ouverte pour banderoles homophobe et politique
1 min de lecture

Bayern Munich : enquête ouverte pour banderoles homophobe et politique

Des procédures disciplinaires ont été ouvertes mercredi contre le Bayern Munich pour deux banderoles, une pro-Kosovo et une autre à caractère homophobe, lors d'un match de Ligue des champions.

Thomas Muller, milieu allemand du Bayern Munich
Thomas Muller, milieu allemand du Bayern Munich
Crédit : ODD ANDERSEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Gay Gunners" et un dessin d'un personnage fesses nues tendues vers un canon. Voilà ce qu'une banderole affichait mardi 11 mars dans les tribunes du stade du Bayern Munich, lors d'un match de Ligue des champions. Et cela pourrait valoir une sanction au tenant du titre de la compétition qui s'est qualifié pour les quarts de finale aux dépens d'Arsenal.

L'UEFA a en effet décidé d'ouvrir des procédures disciplinaires à l'encontre du club bavarois, pour "comportement discriminatoire de ses supporters". Le cas sera étudié le 20 mars.

Une autre banderole est également dans le viseur de l'instance du football européen. Celle-ci mentionnait, selon des photos circulant sur internet depuis mardi soir, "Say no to racism, yes to Kosovo" ("dites non au racisme, oui au Koskovo", ndlr). Cette phrase reprend notamment le slogan de la campagne anti-discrimination de l'UEFA.

Le Kosovo est pour l'heure seulement autorisé par la Fifa à disputer des matches amicaux. Ancienne province serbe, le Kosovo a été le théâtre d'un conflit (1998-1999) entre indépendantistes albanais kosovars et forces de Belgrade. En février 2008, la majorité albanaise du Kosovo a proclamé l'indépendance de ce territoire, que la Serbie refuse de reconnaître.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/