3 min de lecture Atlético de Madrid

Barça-Atletico, PSG-Chelsea, Real-Dortmund et Man. United-Bayern : quatre chocs et une pluie de stars

PRÉSENTATION - Le très fameux mets des quarts de finale de la Ligue des champions sera servi dès mardi à partir de 20h45. Une table multi-étoilée où se croiseront les meilleurs chefs européens.

Ronaldo-Messi : le duel au sommet
Ronaldo-Messi : le duel au sommet Crédit : LLUIS GENE / AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Cette saison, la Ligue des champions porte vraiment bien son nom. Parfois, même les quarts de finale ne réservent pas que des affiches de rêve. Passées les polémiques sur une éventuelle refonte de la compétition, toutes les meilleures équipes européennes se sont données rendez-vous pour les quarts de finale qui débutent ce mardi. Mis à part l'absence de la Juventus Turin, éliminée lors de la phase de groupes, ce programme aux confins des footballs ne peut souffrir d'aucune contestation. 

Et pour preuve, les affiches que nous réservent ces quarts de finale ont toutes des allures de match que l'on envisagerait volontiers le 24 mai prochain au stade de la Luz de Lisbonne. Si deux d'entre elles sont un peu plus inédites (PSG-Chelsea et Barcelone-Atletico Madrid), d'autres ont déjà éclaté au plus haut niveau, morcelant des bribes de souvenirs impérissables

Des affiches connues et attendues

Seuls les plus jeunes ne se rappellent pas de la grande finale de 1999 entre le Bayern Munich et Manchester United. Un match au scénario rocambolesque qui avait vu la bande de Sir Alex Ferguson revenir dans le temps additionnel sur des bavarois écœurés par Sheringham et Solskjaer

Pour le quart de finale entre le Real Madrid et le Borussia Dortmund, les mémoires n'auront pas à faire de grands détours pour retrouver trace d'un quadruplé tonitruant signé Robert Lewandowski. La saison passée, l'attaquant polonais du club de la Ruhr avait expédié les siens dans le dernier carré après un match incroyable qui aura suffi à la qualification (les Espagnols avaient gagné le match retour 2-0). 

Deux duels très indécis

À lire aussi
Antoine Griezmann avec le FC Barcelone, le 23 juillet 2019 Espagne
FC Barcelone : la licence de Griezmann pourrait être bloquée par la Liga

Pour le duel fratricide entre l'Atletico Madrid et le FC Barcelone, les choses sont moins référencées sur la scène européenne. Jamais les deux équipes ne se sont affrontées dans une compétition qui avait vu les Colchoneros atteindre pour la dernière fois les quarts de finale en 1997.

Une rencontre presque historique donc, tout comme la saison des hommes de Diego Simeone qui la rend encore plus indécise. Leader avec un point d'avance sur les Blaugrana, l'Atletico reste sur trois matches sans défaite contre les coéquipiers de Lionel Messi qui revient en grande forme

Le PSG a quant à lui un antécédent avec Chelsea, mais la capitale préférerait ne pas s'en souvenir. En 2004, Les blues étaient venus s'imposer 3-0 sur la pelouse du Parc des Princes et avaient affiché une supériorité désormais contestée, du moins sur le papier. Le club de la capitale, qui ne regarde plus derrière lui, doit se confronter au vainqueur de l'édition 2012 pour se montrer à la hauteur de ses ambitions. 

Les meilleurs joueurs de la planète se mettent à table

D'un point de vue plus global, tout le gratin de la sphère footballistique sera présent au rendez-vous des paillettes. Pendant les deux prochaines semaines, leurs regards et leurs exploits se croiseront devant ceux qui les découvriront, et même devant ceux qui les admirent toutes le semaines dans leurs championnats respectifs

Des buts sont à prévoir lors de ces quarts de finale puisque les meilleurs buteurs des quatre championnats représentés seront présents en compagnie des joueurs les plus cotés du Vieux Continent, comprenant évidemment les trois finalistes du Ballon d'Or 2013.

Vingt-trois buts avaient été inscrits lors des quarts de finale de la saison dernière. Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic, Wayne Rooney ou Diego Costa... Une réunion de tombeurs de records affamés qui  nous font languir et espérer que les chiffres de l'an passé soient dévorés. 

Lire la suite
Atlético de Madrid Bayern Munich Borussia Dortmund
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants