1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Yannick Noah de retour en Coupe Davis : les come-back rarement couronnés en sport
2 min de lecture

Yannick Noah de retour en Coupe Davis : les come-back rarement couronnés en sport

ÉCLAIRAGE - Le chanteur de "Saga Africa", 55 ans, reprend le poste de capitaine, qu'il a connu à deux reprises dans les années 1990.

Yannick Noah le 22 septembre 2015
Yannick Noah le 22 septembre 2015
Crédit : AFP/J.Demarthon
Gregory Fortune
Journaliste

Il est bel et bien de retour. Capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis en 1991 et 1992 puis de 1995 à 1998, Yannick Noah sera de nouveau de l'aventure en 2016. Officiellement nommé la veille, il a livré ses premiers mots sur la mission qui l'attend, mardi 22 septembre. Secrètement, il rêve bien sûr d'offrir à la France un Saladier d'Argent qui lui échappe depuis 2001, lui qui l'avait soulevé en tant que capitaine en 1991 et 1996.

Mais en sport comme ailleurs, effectuer un retour est rarement simple. Peu importe le palmarès. Sur le terrain en tout cas. Ainsi, en ce qui concerne le monde la balle jaune, Björn Borg, retraité à seulement 25 ans avec six Roland-Garros et cinq Wimbledon au compteur, rejouera près d'une décennie plus tard... sans gagner un seul match en une dizaine de tournois.

Échec pour Schumacher et Armstrong, triomphe pour Jordan

Septuple champion du monde de Formule 1, Michael Schumacher, revenu en 2010 après trois ans loin des circuits, ne regoûtera jamais à la victoire (meilleur résultat, une 3e place en 58 GP). Une 3e place, sur le Tour de France 2009 (résultat annulé depuis), est également le meilleur résultat de Lance Armstrong, de retour sur un vélo à 37 ans après quatre ans d'arrêt (23e l'année suivante).

En revanche, un homme illustre à merveille le come-back réussi : le basketteur Michael Jordan. Après trois titres de champion NBA de 1991 à 1993, le mythique n°23 des Chicago Bulls se retire pour tenter une expérience au base-ball. Cette dernière ne dure que 15 mois et "Air Jordan" revient sur les parquets en mars 1995 (brièvement avec le n°45). Il décroche un nouveau titre la saison suivante, puis deux autres encore. Son deuxième retour, en 2001 avec les Wizards de Washington, ne sera, à l'inverse, pas une réussite.

Attention au "syndrome Guy Roux"

À lire aussi

À 55 ans, Yannick Noah prend le risque d'écorner son image ; l'écart de génération sera un écueil à éviter. En la matière, les amateurs de football ont en mémoire l'exemple de Guy Roux, sorti d'une retraite de deux ans en 2007 pour aller à Lens, mais contraint de démissionner deux mois plus tard. En raison du décalage avec son groupe, son message ne passait plus... Mais Noah l'a assuré en conférence de presse mardi 22 septembre : son âge ne sera jamais un problème.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/