1 min de lecture Cyclisme

VIDÉO - Cyclisme : très violente chute sur le Tour de l'Utah

À pleine vitesse dans une descente, l'Irlandais Matthew Brammeier a percuté une voiture alors qu'il avait manqué son virage.

>
Cyclisme : très violente chute sur le Tour de l'Utah Crédit Image : Capture d'écran / YouTube | Durée : |
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

La collision est d'une violence terrible et choque à vitesse réelle. Lancé à plus de 70 km/h dans une descente tortueuse sur les routes de l'ouest américain, Matthew Brammeier a chuté brutalement, dimanche 9 août, après avoir percuté la voiture d'un directeur sportif sur le Tour de l'Utah. Sur les images tournées par un amateur, le virage dans lequel le coureur de la MTN-Qhubeka a mordu la poussière se révèle effectivement très piégeux, prenant à défaut plusieurs coureurs. 

L'Irlandais, lui, rate complètement sa trajectoire, tirant tout droit sans réussir à freiner. Sur une autre vidéo, sa roue se soulève et la machine fait une embardée alors qu'il tente d'arrêter sa folle course. Bilan de cette lourde chute, qui aura également entraîné à terre deux autres cyclistes, "des fractures aux côtes, des deux côtés, et d'un petit pneumothorax, mais aussi de fractures au sacrum et au bassin", comme l'a expliqué Jarrad van Zuydam, le médecin de son équipe.

>
Des spectateurs sur le bord de la route ont aussi assisté à la scène

Face à des images d'une telle violence, pourtant, le coureur a presque eu de la chance. Il a d'ailleurs rapidement rassuré ses fans sur Twitter après avoir été pris en charge par un hôpital local : "Tout va bien les gars, merci pour vos messages." Multiple champion d'Irlande, "Matt" Brammeier avait déjà subi un accident traumatisant en 2007 : heurté par une bétonnière en 2007, il s'était cassé les deux jambes avant de parvenir au plus haut niveau. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Chute États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants