1 min de lecture Tour de France

Tour de France 2019 : "il y a encore six coureurs qui peuvent gagner", dit Prudhomme sur RTL

Au-delà du duel tricolore Pinot-Alaphilippe, Thomas, Bernal et Kruijswijk restent des prétendants sérieux à la victoire pour Christian Prudhomme, le directeur du Tour.

Jalabert Le Club Jalabert Laurent Jalabert iTunes RSS
>
Tour de France : "il y a encore six coureurs qui peuvent gagner", dit Prudhomme sur RTL Crédit Image : Anne-Christine POUJOULAT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Laurent Jalabert

À la sortie des Pyrénées, tous les espoirs sont permis pour les deux Français. Thibaut Pinot fait un retour en force et Julian Alaphilippe ne cesse de surprendre, à moins d'une semaine de l'arrivée sur les Champs-Élysées. 

"Mon maillot jaune ne tient plus qu'à un fil", reconnaissait-il lundi 22 juillet, journée de repos avant l'attaque des Alpes à partir de jeudi. Un titre français 34 ans après Bernard Hinault, "ce serait très beau, mais ce n'est pas fait", pondère Laurent Jalabert. "Il y a encore beaucoup de coureurs qui peuvent gagner, insiste-t-il.

Un avis partagé par le patron de la Grande Boucle lui-même. "C'est un Tour à émotions, à émotions multiples", estime Christian Prudhomme au micro de RTL. "Il reste six jours, il y a encore six coureurs qui peuvent gagner". Chez la team Ineos, "Thomas, Bernal ou Thibaut Pinot" mais encore Kruijswijk, Alaphilippe, Buchmann, restent de sérieux prétendants. La trilogie alpine s'annonce donc déterminante avant l'arrivée à Paris dimanche. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Cyclisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants