1 min de lecture Tour de France

Tour de France 2015 - 2e étape : "Un final qui promet d'être chaotique", dit Laurent Jalabert

REPLAY - Laurent Jalabert, consultant RTL, décrypte le parcours de la deuxième étape (Utrecht - Zélande Neeltje Jans) du Tour de France de dimanche 5 juillet.

Laurent Jalabert Le Tour de France sur RTL Laurent Jalabert & Le Service des Sports iTunes RSS
>
Tour de France 2015 : la 2e étape présentée par Laurent Jalabert Crédit Image : BAS CZERWINSKI / ANP / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Cover Générique
Le Service des Sports et Julien Absalon

Au lendemain du très court contre-la-montre individuel remporté par l'Australien Rohan Dennis (BMC), porteur du premier maillot jaune, le Tour de France aborde la deuxième étape, dimanche 5 juillet. Le peloton va quitter la ville néerlandaise d'Utrecht pour rallier, 166 kilomètres plus tard, l'île artificielle de Neeltje Jans, toujours aux Pays-Bas.

Le profil de ce parcours, complètement plat, ne devrait pas être de tout repos pour les 198 coureurs. "C'est ultra dangereux. C'est une zone normalement balayée par le vent", prévient Laurent Jalabert, consultant pour RTL, avant de se demander s'il y aura "suffisamment de vent pour que la course se décante".

Une belle opportunité pour les sprinteurs

Tous les ingrédients semblent donc réunis pour que des bordures se créent, c'est-à-dire qu'une partie du peloton, étiré sur la route, ne soit pas protégée du vent de côté. "On connaît la difficulté des courses exposées au vent. C'est un danger permanent pour les grands leaders du peloton, ceux qui viennent pour la victoire finale. Il faudra être très vigilant", met en garde l'ancien maillot vert de la Grande Boucle.

Plat, ce tracé est donc une aubaine pour les sprinteurs "qui auront envie de jouer des coudes car c'est une belle opportunité qu'ils n'auront pas envie de gâcher". D'autant que la troisième étape, de lundi, promet une arrivée en côte, sur le mur de Huy. C'est donc presque le moment ou jamais pour Mark Cavendish, Alexander Kristoff, André Greipel, Nacer Bouhanni, Arnaud Démare ou encore John Degenkolb. Ils seront sans aucun doute au rendez-vous dans "un final qui promet d'être chaotique puisque complètement dégagé et exposé au vent".

À lire aussi
Raymond Poulidor, le 15 juillet 1974. Tour de France
Décès de Raymond Poulidor : "On se sent un peu orphelin", confie l'ancien speaker du Tour

Cette deuxième étape marque en outre le retour des bonifications. "Mais en nombre restreint puisqu'il n'y en aura pas en cours de route sur les sprints intermédiaire", précise Laurent Jalabert. Mais en revanche, l'arrivée offre 10, 6 et 4 secondes aux trois premiers.

Tour de France 2015 : le profil de la 2e étape
Tour de France 2015 : le profil de la 2e étape Crédit : AFP
Tour de France 2015 : le parcours
Tour de France 2015 : le parcours Crédit : AFP
Tour de France 2015 : les maillots des 22 équipes
Tour de France 2015 : les maillots des 22 équipes Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Cyclisme Laurent Jalabert
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants