1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Top 14 - Toulon : Bastareaud, en larmes, se dit "au point de rupture"
1 min de lecture

Top 14 - Toulon : Bastareaud, en larmes, se dit "au point de rupture"

Mathieu Bastareaud a fondu en larmes après la défaite de Toulon ce dimanche face au Stade Français, s'estimant au bout de ses limites.

Mathieu Bastareaud (centre) le 28 décembre 2014 contre le Stade Français
Mathieu Bastareaud (centre) le 28 décembre 2014 contre le Stade Français
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le centre international de Toulon Mathieu Bastareaud est apparu particulièrement affecté à l'issue de la défaite de son club face au Stade Français (30-6) ce dimanche lors de la 14e journée du Top 14, se comparant à un "zombie" et se disant "arrivé au point de rupture".

Je suis un zombie

Mathieu Bastareaud

"Il faut savoir regarder les choses en face. Depuis le début de la saison, je n'arrive pas à retrouver mon niveau", a estimé Bastareaud (26 ans, 28 sél.) au micro de Canal +. "Je suis un zombie. Je pense que là je suis arrivé au point de rupture. A un moment il faut savoir dire stop", a-t-il encore déclaré en larmes après la lourde défaite concédée au stade Jean-Bouin dans la soirée.

"Quand on n'a pas le mental, on devient une équipe moyenne"

Bien qu'alternant entre statut de titulaire et remplaçant avec Toulon comme avec le XV de France, Mathieu Bastareaud a déjà enchaîné 19 feuilles de match officiel depuis le début de la saison mi-août. Le centre figure toutefois dans la liste des 30 joueurs protégés par la convention entre la Fédération (FFR) et la Ligue (LNR) et dont le nombre de matches est limité à 30 par saison, hors phases finales.

On est tombé sur meilleurs que nous

Mathieu Bastareaud

Ce dimanche, à l'image de toute son équipe, Bastareaud est apparu nettement en-dessous de son niveau habituel.
"Il y a des matches comme ça... On n'a pas été bon, en face ils ont été nettement supérieurs, on a été battus dans tous les duels. On est tombé sur meilleurs que nous", a jugé le centre, interrogé par Canal +. L'entraîneur des arrières toulonnais Pierre Mignoni a d'ailleurs jugé la copie de ses joueurs "inacceptable" en conférence de presse. "Il n'y a pas d'excuse, ni les fêtes, ni le froid, ni les entraînements", a-t-il poursuivi. "Quand on n'a pas le mental, on devient une équipe moyenne."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/