2 min de lecture Surf

Titouan Deffarges : "On a coaché des jeunes à Royan"

PORTRAIT - Le jeune surfeur landais a participé au roadtrip O'Neill "Today is perfect", du 21 avril au 3 mai. Accompagné de trois autres surfeurs pro et de trois artistes, il a parcouru la côte Atlantique de Biarritz à Brest.

Today is perfect, Titouan Deffarges à Brest
Today is perfect, Titouan Deffarges à Brest Crédit : Bastien Bonnarme
Océane Ciuni
Océane Ciuni
Journaliste - Chef de service de la rédaction numérique RTL

À tout juste 17 ans, Titouan Deffarges en a déjà passé 14 sur une planche. Son père, passionné par le surf, l'a initié au bodyboard à Anglet dès l'âge de trois ans, jusqu'à ce qu'il se mette debout sur le sable et qu'il lui offre sa première bic.

Très vite il participe à des compétitions et se rappelle avec autodérision de ses premiers pleurs sur le podium à 5 ans et demi. Ce jour-là, Titouan avait fini à la deuxième place, le souvenir de sa déception le fait encore sourire. 

Entre 9 et 12 ans, Titouan arrête la compétition et focalise toute son énergie dans le foot avant d'être repérépar O'Neill, son sponsor depuis environ 6 ans. C'est ainsi que commence l'aventure O'Neill qui a conduit Titouan Deffarges à participer, entre autres, au roadtrip surf en bus "Today is perfect"

Je sais que c'est dur mais je vais tout faire pour m'accrocher

Titouan Deffarges
Partager la citation

Le jour où l'équipe O'Neill a repéré Titouan, "ils m'avaient dit qu'ils étaient là pour venir me voir surfer. Les autres me laissaient toutes les bonnes vagues, même quand j'étais mal placé, je me rappelle d'une vraie solidarité à l'eau ce jour-là", raconte Titouan. 

À lire aussi
Justine Briche à Aizarnazabal (Espagne) le 25 mai 2017 surf
Justine Dupont, la Française qui défie les plus grosses vagues de la planète

Partagé entre Anglet et Tarnos, il reconnaît la difficulté de suivre des études en parallèle, même par correspondance, et se concentre sur le surf, quand il ne joue pas à la Playstation pour passer le temps. Titouan n'a pas envie de douter de son avenir, surtout pas maintenant : "J'ai un coach personnel, Thierry Vidal, qui vient tous les jours quand je suis à Anglet. Son activité de chef juge, lui permet de connaître tous les critères et de recréer les conditions des compétitions. Je sais que c'est dur mais je vais tout faire pour m'accrocher."

C'était une journée free surf pendant laquelle on a eu des vagues parfaites

Titouan Deffarges
Partager la citation

De l'aventure "Today is perfect", il retiendra les vagues du Cap Ferret : "C'était une journée free surf pendant laquelle on a eu des vagues parfaites. On a coaché des jeunes à Royan, à Biscarosse, quelques-uns restaient dans les mousses et Amandine était sur le sable pour les aider. D'autres venaient à l'eau avec nous pour le plaisir de surfer tous ensemble".

"Today is perfect"
"Today is perfect" Crédit : Bastien Bonnarme

Niveau coaching, Titouan explique, avec humilité et bonne humeur lorsque c'est flagrant, "comment mieux surfer" sans pour autant "rentrer dans le détail". Cet hiver Titouan espère pouvoir faire des compétitions en Australie et  essayer de partir avec Tom et Nelson Cloarec à Hawaï.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Surf Sports extrêmes Titouan Deffarges
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants