1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tiger Woods : en convalescence chez lui, trois semaines après son accident
1 min de lecture

Tiger Woods : en convalescence chez lui, trois semaines après son accident

Mardi 16 mars, trois semaines après son accident de voiture, Tiger Woods est rentré chez lui en convalescence.

 Photo du golfeur américain Tiger Woods prise au Congressional Country Club à Bethesda, dans le Maryland le 24 juin 2014.
Photo du golfeur américain Tiger Woods prise au Congressional Country Club à Bethesda, dans le Maryland le 24 juin 2014.
Crédit : MLADEN ANTONOV / AFP
Camille Guesdon & AFP

Tiger Woods est rentré chez lui en Floride pour poursuivre sa convalescence. La superstar du golf était hospitalisée depuis le 23 février, date de l'accident de voiture qui l'a gravement blessé à la jambe droite, près de Los Angeles.

Sur son compte Twitter Tiger Woods a écrit un message : "Je suis heureux d'annoncer que je suis rentré à la maison et que j'y continue ma convalescence. Je suis tellement reconnaissant pour les nombreux soutiens et encouragements reçus au cours des dernières semaines". Il a notamment remercié le personnel soignant des centres médicaux Harbor-UCLA et Cedars-Sinaï : "Vous avez tous pris grand soin de moi et je ne saurais trop vous remercier. Je vais me rétablir à la maison et m'efforcer de redevenir plus fort chaque jour".

Le 23 février dernier, Tiger Woods a perdu le contrôle de sa voiture au petit matin. Il a effectué plusieurs tonneaux sur une route pentue et propice aux accidents près de Los Angeles. Les secours ont dû utiliser un outil spécialisé et une hache pour extraire de sa voiture la star de 45 ans. Selon Carlos Gonzalez, le premier policier à être arrivé sur les lieux, Tiger Woods était "lucide et calme", malgré la situation périlleuse où il se trouvait. Il a ensuite été évacué en urgence au centre de traumatologie Harbor-UCLA, situé au sud de Los Angeles où il a été longuement opéré, notamment pour de multiples fractures ouvertes à la jambe droite qui ont nécessité de lui insérer une tige métallique dans le tibia et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville.

Des investigations sont toujours en cours et doivent déterminer la cause de l'accident. Les enquêteurs espèrent que le véhicule, un modèle de luxe très récent, soit équipé d'une boîte noire permettant de donner des informations sur la vitesse, "qui pourrait avoir joué un rôle dans cet accident".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/